Cadre de vie

-

Publié le

Frelon asiatique : des nids signalés à Meudon

, .JPG 624Ko ()

Présent en France depuis 2003, le frelon asiatique (ou "frelon à pattes jaunes") est aujourd'hui bien acclimaté et prolifère sur le territoire national. Plusieurs nids ont été signalés à Meudon. Cet article vous permettra d'en savoir plus sur cet insecte et la marche à suivre pour la destruction d'un nid.

Qu'est-ce que le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique (Vespa Velutina Nigrithorax) est plus gros qu'une guêpe, mais plus petit que le frelon européen. D'aspect sombre, son anneau abdominal postérieur est jaune orangé. Ses pattes et sa face sont également jaune orangé.

Présent en France depuis 2003, le frelon asiatique (ou "frelon à pattes jaunes") est aujourd'hui bien acclimaté et prolifère sur le territoire national. Il est apparu en région parisienne en 2016.

Les frelons asiatiques sont plus nombreux que leurs « cousins » européens lorsqu’ils attaquent. « Mais leur piqûre n’est pas plus dangereuse que celle du frelon commun », explique Jonathan Burel, de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles d’Île-de-France (Fredon). Les personnes allergiques au venin d’hyménoptères doivent toutefois être très vigilantes. Son impact écologique est aussi préoccupant : il s’attaque aux abeilles de juillet à septembre, participe à la baisse de production de miel et provoque des dégâts sur la biodiversité.

Comment procéder en cas de découverte d'un nid de frelon ?

  • Si le nid est sur le domaine public, une entreprise spécialisée sera mandatée par la Mairie pour le neutraliser. Son enlèvement et sa destruction complète dépendront de sa localisation et des risques. Si le nid est difficile d'accès et si le risque pour le public est faible, il peut être décidé de ne pas le détruire.
  • Si le nid est sur une propriété privée, sa destruction reste à la charge du propriétaire. Une liste de prestataires spécialisés est consultable sur le site de Fredon Île de France

Que faut-il éviter de faire ?

Ne cherchez pas à détruire un nid par vos propres moyens. « Les études ont aussi montré que les pièges artisanaux avaient peu d’effet», ajoute Jonathan Burel. Si vous repérez un nid, ne vous approchez pas à moins de cinq mètres. C’est la distance à partir de laquelle le frelon se sent menacé. Ne secouez pas non plus les branches sur lesquelles il est accroché.

Renseignements complémentaires