Les Meudonnais ont du coeur 2017 : soutenez votre projet préféré

Ce concours récompense des projets bénévoles portés par des Meudonnais. Chaque finaliste dispose d’une cagnotte en ligne. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 5 mai à l’espace Robert-Doisneau. D’ici là, découvrez les 9 nominés et soutenez votre projet préféré !

Neuf candidats sont nominés en 2017 ! C'est le moment de découvrir leurs projets et de les soutenir !
Des cagnottes en ligne sont à la disposition des Meudonnais pour encourager ces projets d’intérêt général local et aider les associations à les réaliser.

Les nominés au prix de la Ville sont :

- Agrandir l'image, .JPG 593Ko (fenêtre modale)
Jacqueline Foulquier, bénévole, à l'école maternelle Michel-Vignaud

Association Lire et faire lire

Acquérir des livres et former les bénévoles-lecteurs

Depuis trois ans, 49 bénévoles de plus de 50 ans viennent lire en classe, de la petite section au CM2. Preuve de leur sérieux et de leur succès, ils travaillent aujourd’hui en collaboration avec douze écoles meudonnaises dans le cadre scolaire ou d’activités périscolaires, auprès de 1 200 élèves, répartis en petits groupes. « L’intérêt de la lecture n’est plus à démontrer et il est essentiel de l’éveiller le plus tôt possible chez l’enfant » explique Jacqueline Foulquier, bénévole. Le plus de cette initiative ? La volonté de maintenir le lien intergénérationnel. Les lecteurs ont l’âge d’être grands-parents et font dialoguer deux générations qui ne se croisent en général qu’à l’heure des vacances. Leur projet pour les mois à venir : constituer un fond d’ouvrages et former les lecteurs pour offrir aux jeunes oreilles une initiation de qualité aux plaisirs de la lecture et des belles lettres.

>> Je soutiens ce projet!

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 733Ko (fenêtre modale)
Fanny Ravoir (à dr.) et l'équipe de l'association Horaison souhaite organiser pour la première fois une fête d'Halloween à Meudon.

Association Horaison

Organiser une fête d’Halloween

À l’initiative notamment du Cross H, rencontre sportive solidaire en faveur des personnes handicapées, l’association Horaison souhaite créer un nouvel événement pour l’automne 2017 : une journée d’Halloween. Inédit à Meudon, ce rendez vous se tiendrait mardi 31 octobre. Pour convaincre les Meudonnais de voter pour son projet, l’association a déjà tout prévu : pour les enfants, chasse aux bonbons, activités avec la Ferme du Piqueur et stand de maquillage l’après midi et pour les plus grands, concert du groupe Percujam à partir de 20h. Au-delà de la volonté de répondre à une réelle attente des Meudonnais sur ce thème, les bénévoles veulent rassembler tous les habitants dans un objectif de mixité sociale et d’inclusion des personnes en situation de handicap. À financer : les animations de la fête.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 723Ko (fenêtre modale)
"Avoir un logement décent est indispensable pour rebondir après un coup dur", Michel Poulain.

Association Solidarités nouvelles pour le logement

Réaliser des travaux dans deux «appartements-passerelles»

L’antenne locale de Solidarités nouvelles pour le logement (dirigée par Michel Poulain) dispose de cinq « logements passerelles » à Meudon. Ces appartements sont mis à disposition des personnes dans le besoin pour un an, en attendant qu’un logement pérenne puisse leur être attribué. Elles bénéficient également d’un suivi par des professionnels et des bénévoles pour résoudre les soucis du quotidien. L’association souhaiterait profiter de cet appel aux dons pour engager des travaux de plomberie et d’isolation phonique dans deux de ses logements et ainsi améliorer les conditions d’habitation pour trois de leurs locataires.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

Les nominés au prix des jeunes sont :

- Agrandir l'image, .JPG 706Ko (fenêtre modale)
Neda Boroujerdy et son association Co-énergie, comptent réduire les déchets alimentaires et les valoriser.

Association Co-énergie

Le panier solidaire anti-gaspi

Après avoir créé Co-énergie en 2014, Neda Boroujerdy, fondatrice, lance un nouveau projet : le panier solidaire anti-gaspi. Ce concept fonctionne comme un cercle vertueux : l’association récupère les fruits et légumes invendus des supermarchés pour garnir des paniers délivrés à des entreprises, collectivités ou particuliers, soucieux de changer leur mode de consommation. Pour financer cette opération, l’association compte sur des dons mensuels, dont le montant est librement fixé par l’adhérent. Les sommes récoltées seront redistribuées à hauteur de 70 % à d’autres associations oeuvrant pour l’insertion sociale, l’aide aux personnes âgées ou l’accompagnement des parents d’enfants malades. Les 30 % restant couvriront les frais de l’association Co-énergie. Si le projet est en attente des premiers fonds pour voir le jour, Neda Boroujerdy est très optimiste quant à sa réalisation : « nous avons démarché plusieurs supermarchés et grandes entreprises sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest et beaucoup sont prêts à faire partie de l’initiative ! ». À financer : l’achat des paniers, les frais de transport…

>> Je soutiens ce projet !

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 755Ko (fenêtre modale)
Les élèves de l'école La Source, en pleine préparation d'un de leur projet solidaire.

École La source

L'agenda 21 de l'école La Source : un programme d'actions solidaires

Depuis 2009, l’école La Source a mis en place un agenda 21 qui encourage les actions solidaires locales et internationales. Pour favoriser la biodiversité et le développement durable urbain par exemple, les élèves ont créé une mare sur le site de leur collège. Ils ont pu préparer cette expérience grâce à une association de connaisseurs qui les a sensibilisés à la faune et à la flore des étangs de Meudon. Autre exemple : tous les ans depuis 2014, l’école La Source invite petits et grands aux « Disco Soupes ». Le principe ? Récupérer des invendus des supermarchés et organiser un grand banquet anti-gâchis ouvert à tous. Le prochain aura lieu le 4 mai 2017. Les élèves soutiennent aussi régulièrement les grandes associations comme les Restos du coeur, Amnesty International et participent à des collectes de vêtements ou de denrées alimentaires. Le grand projet de 2017, supervisé par Laetitia Dubay, enseignante, se déroulera au-delà des frontières, pour soutenir la scolarité des enfants de l’île de Taquile, au Pérou.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 792Ko (fenêtre modale)
"Je souhaite créer du lien entre les familles en vue de l’ouverture du nouvel équipement socio-culturel ". Sophia Durieux

Sophia Durieux

Organiser une soirée souvenir « Maison des bords de Seine »

Sophia Durieux, habitante du quartier de Meudon sur Seine, a eu une jolie idée pour animer ce quartier en pleine mutation. À la croisée des chemins entre projet de mémoire et d’animation, elle propose d’organiser un événement en septembre (soirée ou week-end en fonction des fonds obtenus) pour réunir les familles qui fréquentaient l’ancienne maison des Bords de Seine. Elle souhaiterait à l’occasion créer un recueil de souvenirs – albums photos ou écrits – des rencontres et des bons moments rendus possibles grâce à ce lieu de vie. « Ce sera aussi l’occasion d’encourager les habitants à investir et à s’approprier le futur centre socio-culturel qui se construit actuellement et qui aura vocation à accueillir les familles, les jeunes et les moins jeunes » explique Sophia Durieux. Un projet bien trouvé pour donner de l’âme à un quartier en devenir.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

Les nominé au Prix du CCAS sont :

- Agrandir l'image, .JPG 668Ko (fenêtre modale)
Christian Dujardin, coureurs meudonnais de l'association Dunes d'espoir, fait découvrir les joies de la course à des enfants atteints de handicap.

Association Dunes d’espoir

Joëlons à Meudon

Voilà maintenant plusieurs années que l’association Dunes d’Espoir parcourt les pentes et côtes à l’occasion de la Foulée meudonnaise ou des Courses des lions de l’espoir. Équipées de leurs joëlettes, sorte de siège à porteur adapté, les coureurs, comme Christian Dujardin, transportent des enfants atteints de handicap pour leur faire connaître le plaisir de la course et de la compétition. Ces rencontres sportives sont l’occasion de rapprocher deux publics et de participer à l’intégration des enfants malades dans la vie de la commune. En 2017, l’association continue son action.Vos dons serviront à entretenir le matériel et à acheter de nouvelles joëlettes pour inviter le plus grand nombre d’enfants.L’association espère ainsi contribuer à sensibiliser la population sur le handicap lors d’événements chaleureux et ouverts à tous.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 522Ko (fenêtre modale)
"Les photos sont un bon outil de travail dans la prévention contre la maladie d’Alzheimer". Colette Desmichelles

Colette Desmichelles

Photos-souvenirs pour les résidents de l’EPHAD Les Tybilles

Colette Desmichelles, pourtant en fauteuil roulant, rend visite toutes les semaines aux résidents de l’EPHAD Les Tibylles, depuis une dizaine d’années. Elle leur apporte écoute, soutien et les aide à " découvrir leur richesse personnelle". Son projet relève d’une idée originale et utile : acheter un appareil et de quoi développer des photos pour offrir aux résidents l’opportunité de garder des souvenirs lorsque leurs petits-enfants leur rendent visite ou d’envoyer des nouvelles à leur famille. À terme, elle espère que l’opération Les Meudonnais ont du coeur permettra de susciter des vocations de bénévoles chez certains et apporter ainsi aide et gaîté aux seniors et au personnel de l’établissement.

>> Je soutiens ce projet !

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 720Ko (fenêtre modale)
Bertrand Arrou, président de CARE Meudon, appelle aux dons pour aider au financement d'un logement et des frais de scolarité d'une famille syrienne.

Association CARMeudon

Accompagner l'intégration d'une famille syrienne de 4 personnes

Après avoir déjà aidé 20 réfugiés par le passé et forte de l’action de ses 49 bénévoles, l’association CARMeudon (Comité d'accueil des réfugiés à Meudon) sollicite cette fois-ci la solidarité des Meudonnais pour aider une famille de quatre Syriens. Trouver un logement digne, accompagner les enfants dans leur cursus scolaire et universitaire, les intégrer à la vie locale via des activités ou l’apprentissage du français pour la mère, sont les principaux objectifs de l’organisme,qui les suivra plusieurs mois durant. « S’ouvrir à une autre culture, lutter contre les préjugés… l’accueil de cette femme et de ses trois enfants est une chance pour les Meudonnais, explique Bertrand Arrou, président. Ces échanges culturels et amicaux font naître des liens précieux et insoupçonnés dans nos réseaux de solidarité et donnent une image très positive de la Ville. » L’intégration des enfants est déjà en très bonne voie : ils ont un excellent niveau scolaire et acquièrent une bonne maîtrise du français.

>> Je soutiens ce projet !

Et pour vous, que veut dire avoir du coeur ?

Ils ont remporté un prix l'année dernière...

Marché de Noël solidaire - Agrandir l'image, .JPG 24Ko (fenêtre modale)

Prix de la Ville 2016 :

Aleth Doat, Valérie Leblanc, Elisabeth Soubelet, Ghada Nehme, Mariette Combarel, Marianne Des Roseaux, Vanessa Farhat ont créé un marché de Noël Solidaire où l'on trouve des cadeaux qui ont du sens. Il rassemble des associations qui tiennent des stands pour de bonnes causes. La plupart sont Meudonnais : Quebracho, Les Papillons Blancs, Enfance et Cancer, Les Blouses Roses...

- Agrandir l'image, .JPG 24Ko (fenêtre modale)

Prix du Centre communal d'action sociale 2016 :

Marthe Guyader, Catherine Corre, Jeannine Lebrun, Annie Diop, Colette Gagnard et Antoinette Le Tourneur sont adhérentes au Club de la Bonne Humeur. Elles tricotent des vêtements au profit de l'association Enfance et cancer-Hubert Gouin. Ces habits sont ensuite vendus par l'association au marché solidaire de Meudon. Le produit de la vente est entièrement reversé à des programmes de recherche à l’Institut Curie.

- Agrandir l'image, .JPG 20Ko (fenêtre modale)

Prix du Conseil municipal des jeunes 2016 :

Claude N'Saka, 36 ans, a créé en 2010 son association de boxe, NC solidarité attitude dont le but est de promouvoir la solidarité et l'entre-aide intergénérationnelle par le biais du sport. Toutes les tranches d’âge, milieux sociaux et origines géographiques sont représentées : c’est la mixité parfaite. Pour répondre aux attentes des familles, Claude propose aujourd'hui de nouvelles activités : footing, sorties, activités...