La zone à faibles émissions

Déjà adopté par 230 villes européennes pour réduire les émissions provenant du trafic routier les zones à faibles émissions (ZFE) sont une manière efficace de réduire la pollution en ville. 

Chaque année, 12 jours d'épisodes de pollution touchent la Métropole du Grand Paris. 1,3 million de Franciliens y sont exposés et 6000 décès prématurés en sont la conséquences. Face aux enjeux liés au réchauffement climatique et à la réduction de la pollution approuvés par 94% des Franciliens, 72% sont prêts à changer leurs habitudes de mobilité. La mise en place d'une ZFE est acceptée par 75% des Franciliens.

La Métropole du Grand Paris a donc adopté cette ZFE le 12 novembre 2018 pour une mise en place au 1er juillet 2019.

Pour circuler dans une ZFE, comme lors des pics de pollution, la vignette Crit’Air doit être apposée sur son parebrise. Celle-ci permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Une interdiction progressive de la circulation des véhicules est mise en place selon le niveau de vignette et des plages horaires.

L'apposition de la vignette Crit'air est obligatoire pour les véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées mais elles ne sont pas concernés par les restrictions de circulation.

Pour vous aider à remplacer votre véhicule, il existe une prime à la conversion et un bonus écologique versés par l’État, des aides locales de la Métropole du Grand Paris, de la Ville de Paris et de la Région Île-de-France. Ces aides sont cumulables et sont soumises à conditions de ressources.

Vous pouvez déposer un dossier unique de demande de subvention et bénéficier d’une aide allant jusqu’à 17 000 € pour l’achat d’un véhicule propre neuf et 10 000 € pour l’achat d’un véhicule propre d’occasion.

Pour tester si vous êtes éligibles et déposer votre dossier