Les processions religieuses

Habitué à photographier des célébrations religieuses ou des églises, Hippolyte Blancard, témoigne du poids de la religion catholique en cette fin de XIXè siècle et du rôle de la bourgeoisie dans la paroisse (Madame Blancard possédait son propre reposoir).

Hippolyte Blancard consacre une large part à la Fête-Dieu : pas moins de 41 photographies sont uniquement dédiées à cette journée mettant en scène des processions publiques à travers les rues de Meudon.

Des missionnaires et autres religieux mais également des laïcs, s’avançaient alors en longues files dans les rues, sous le regard des Meudonnais. À cette occasion, les maisons étaient tapissées de draps blancs et des reposoirs étaient installés pour la prière. Un dais, porté par les ecclésiastiques, abritait l’hostie sainte.

Cliquez sur les photos pour les agrandir