Le département des Hauts-de-Seine

En 2015, les conseils généraux sont devenus des conseils départementaux. Le nombre des cantons est passé de 46 à 23. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans. Un nouveau mode de scrutin binominal (un ticket homme-femme) a imposé de fait la parité au sein des instances départementales.

- Agrandir l'image, .JPG 511Ko (fenêtre modale)
Le canton n°17 comprend les territoires des communes de Meudon et de Chaville dans leur totalité.

Les compétences

  • Action sanitaire et sociale

    • Accompagner le jeune enfant et la famille
    • Faciliter la vie des personnes âgées et handicapées
    • Prévenir et protéger l'enfant et l'adulte en danger
    • Favoriser l'insertion par l'aide sociale
    • Prévenir la délinquance et aider les victimes

  • Aménagement du territoire

    • Favoriser l'accès au logement et l'amélioration de l'habitat
    • Améliorer et sécuriser le maillage routier
    • Renforcer l'offre en transports collectifs
    • Fournir une eau de qualité et réduire les inondations
    • Densifier le patrimoine vert et le préserver

  • Éducation, culture et sport

    • Gérer les collèges et accompagner les élèves dans la réussite scolaire
    • Préserver le patrimoine et favoriser l'accès à la culture pour tous
    • Soutenir l'action sportive

  • Dispositifs culturels

    • Les aides aux projets de musiques actuelles
    • Le schéma départemental des enseignements artistiques

  • Développement économique et l'emploi

    • Favoriser l'implantation des entreprises et soutenir les PME
    • Accompagner vers l'emploi

  • Prévention de la délinquance et l'aide aux victimes
  • Développement durable

Vos conseillers départementaux

VOS CONSEILLERS DEPARTEMENTAUX

Denis Larghero

Vice-président du conseil départemental

Développement économiqueMaire adjoint délégué à la culture et au développement numériqueConseiller communautaire

Contacter par courriel

- Agrandir l'image, .JPG 89Ko (fenêtre modale)

Crée dès 1790 pour rapprocher les administrés de l’administration, le département des Hauts-de-Seine, alors constitué du département de la Seine et du département de la Seine-et-Oise, a connu une évolution géographique dessinée par plusieurs modifications administratives.

La réforme administrative de la région parisienne en 1964 aboutit à l’entité territoriale que nous connaissons aujourd’hui en créant le département des Hauts-de-Seine. Mais c’est la loi de décentralisation du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des régions qui reconnaît au conseil général le plein exercice de ses attributions. Désormais, c’est le président, élu par les conseillers généraux, qui préside l’assemblée, prépare, exécute les budgets et les délibérations. Les lois des 7 janvier et 22 juillet 1983 transfèrent les compétences de l’état vers le département dans de nombreux domaines dont l’action sociale où il sera le chef de file. D’autres lois ont ajouté de nouvelles compétences, comme les routes départementales (loi du 13 août 2004) ou encore la prestation de compensation du handicap (loi du 11 février 2005).