La stratégie territoriale de sécurité

La stratégie territoriale de sécurité, de prévention de la délinquance et d'aide aux victimes de la ville de Meudon s'attache à développer ses actions dans le cadre des priorités définies au plan national et départemental.

Le comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD) privilégie les actions en faveur de la jeunesse, notamment sur les champs d'intervention suivants :

  • la lutte contre la récidive en soutenant les actions dans le champ de la citoyenneté, de l'insertion sociale et professionnelle, de l'accès aux droits, de la santé,
  • la prévention de la délinquance des jeunes, en accompagnant les décrocheurs, en menant des actions de prévention de la violence et en soutenant les familles en difficultés,
  • les actions de médiation visant à la tranquillité publique
  • les autres axes prioritaires énoncés par le CIPD sont l'aide aux victimes, la lutte contre les violences intrafamiliales et le soutien à la vidéoprotection.

De son côté, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine s'est doté d'un nouveau schéma départemental de protection de l'enfance et de la jeunesse pour 2012-2016, dont les six orientations sont les suivantes :

  • Consolider le dispositif de repérage et d'évaluation des situations d'enfants en danger,
  • Mieux répondre au public et aux problématiques de la prévention spécialisée,
  • Moduler l'accompagnement à domicile en fonction des besoins des enfants et de leurs parents,
  • Adapter et diversifier l'offre d'accueil pour garantir une adéquation des prises en charge aux profils des enfants accueillis,
  • Préparer le passage à l'âge adulte à la sortie du dispositif de l'aide sociale à l'enfance,
  • Améliorer la continuité et la cohérence des accompagnements réalisés auprès des enfants et de leurs familles.

Dans ce contexte, la stratégie territoriale 2013-2015 de Meudon s'articule autour de cinq objectifs, met l'accent sur les actions de prévention du décrochage et de l'absentéisme scolaires, sur le soutien à la fonction parentale et inscrit dans ses orientations de nouvelles actions (prévention de la violence et des addictions, médiation).

Objectifs

  • Créer les conditions d'un environnement plus sûr
    Il s'agit d'une part d'assurer la tranquillité des habitants dans leur vie quotidienne en dissuadant la délinquance sur les espaces publics et d'autre part d'améliorer la sécurité par des dispositifs de prévention situationnelle.
  • Renforcer la coordination des acteurs locaux de prévention
    Le travail en réseau des différents acteurs locaux demeure essentiel et est animé par le coordinateur du CLSPD. Aux dispositifs existants (cellule de veille éducative, coordination avec les bailleurs, sensibilisation à la protection de l'enfance) s'ajoute le "rappel à l'ordre", outil permettant d'apporter une réponse institutionnelle à des faits susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité ou à la salubrité publique, dès lors que les faits ne constituent pas une infraction pénale. Par ailleurs, le fonctionnement du conseil des droits et des devoirs des familles, créé en 2011, a été revu pour être plus efficace.  
  • Mieux prévenir la délinquance des mineurs
    Agir sur la délinquance des mineurs nécessite de mettre en place des actions au plus près des mineurs et de leurs parents et de détecter, le plus tôt possible, les facteurs de risque de délinquance. Pour mieux prévenir le décrochage scolaire, de nouveaux dispositifs d'accueil des collégiens exclus et de lutte contre le décrochage scolaire sont mis en place afin d'agir sur les principaux facteurs du décrochage : accompagnement scolaire, remotivation, valorisation, implication parentale, orientation. concernant le soutien à la fonction parentale, le CLSPD se dote d'une commission de soutien à la parentalité, réunissant autour du centre social Millandy, des partenaires locaux, notamment associatifs (associations des familles de Meudon et de Meudon-la-Forêt).
    Deux nouvelles actions son aussi inscrites dans la stratégie territoriale :

    • La prévention de la violence à destination des enfants, des jeunes, de leurs parents et de leurs encadrants (animateurs, éducateurs..). Les écoles, collèges, lycées, les associations, notamment sportives, et les services municipaux (éducation, jeunesse, sport, centre social), sont associés pour mener des actions concertées auprès des publics.
    • La prévention des conduites addictives (Internet, alcool, drogue, etc) à destination des enfants, des jeunes et de leurs parents en partenariat avec des associations spécialisées et les infirmières municipales.

  • Améliorer la lutte contre la délinquance quotidienne au domicile familial et sur la voie publique
    La nouvelle stratégie territoriale renforce ses ambitions en matière de prévention des violences intrafamiliales, de prévention/sécurité routière, associant plus largement les publics jeunes, et de sécurité des personnes âgées vulnérables.
  • Mieux protéger les victimes d’actes de délinquance
    Mieux protéger les victimes, c'est à la fois leur permettre de développer certains réflexes simples pour leur éviter des situations à risques, mais aussi, de leur donner les moyens d'être soutenues par des professionnels. Ainsi, la stratégie territoriale s'attache à promouvoir le point d'accès au droit et l'aide aux victimes et à développer les campagnes d'informations à destination du grand public.