Risques exceptionnels

Il s'agit d'événements d’origine naturelle ou humaine, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et mettre en péril le fonctionnement de la société.

Comme toutes les communes, la Ville de Meudon peut subir les conséquences d'un accident climatique (canicule, feux de forêts, fortes pluies et inondations, neige abondante, glissement de terrain...), sanitaires (pandémie...) ou technologique (accident industriel, transports de matières dangereuses...). Face à ces risques, l'information est l'un des meilleurs leviers de la prévention.

S'informer sur les risques 

Face aux accidents climatiques (feux de forêts, inondations, glissement de terrain...), sanitaires ou technologiques (accident industriel, transports de matières dangereuses...), l'information est l'un des meilleurs leviers de la prévention.

  • Le risque lié à la présence d’anciennes carrières souterraines
    Pour savoir si votre sous-sol comporte un risque lié à la présence d'une carrière souterraine, il vous faut interroger l'Inspection générale des carrières:

12 place de la Porte de Vanves - 75014 Paris
01 40 47 58 00
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
igc.dvd@paris.fr

Les inondations

Le bas Meudon est soumis au risque de crue. Un débordement de la Seine est possible s’il pleut pendant plusieurs jours jusqu’au débordement des cours d’eau. Cependant, la surveillance des fleuves et les règles d’aménagement des berges de Seine évitent au maximum les dangers pour la population.

La préfecture de Police et la Préfecture des Hauts-de-Seine sont chargées des recommandations officielles et des plans de prévention des risques.

Le saviez-vous ?
En 1910, la Seine La Seine a connu l’une de ses crues les plus importantes. Meudon n’a pas été épargné par cet événement climatique. Le 22 janvier, l’eau monte dans les rues de Meudon de 8 cm par heure pour atteindre 1,70m. Le Bas-Meudon est inondé. Aujourd’hui, une telle crue pourrait se reproduire dans l’hypothèse où une pluie s’abattrait durant plusieurs jours, voire plusieurs semaines et que les lacs-réservoirs et les autres systèmes mis en place seraient dépassés par la montée des eaux. Cependant, les plans (national, départemental et local) de prévention et de sauvegarde face aux risques majeurs permettent d’alerter très vite la population. Une partie de Meudon, près de la Seine, est soumise à ce risque et pour ses habitants, il convient de prendre note des recommandations officielles.

Retrait et gonflement des argiles

Le retrait par assèchement des sols argileux lors d’une sécheresse prononcée et/ou durable produit des déformations de la surface des sols (tassements différentiels). Il peut être suivi de phénomènes de gonflement au fur et à mesure du rétablissement des conditions hydrogéologiques initiales.

Meudon comprend des zones à risque pouvant être concernées par ce phénomène à la fois climatique et géologique: ces zones sont répertoriées sur une carte, allant d'un niveau d'aléa faible à fort, et est accessible en ligne.

La prise en compte de ce risque concerne l'ensemble des habitants, notamment les propriétaires de biens immobiliers, individuels et collectifs, et aussi les promoteurs et constructeurs. Ce risque sera porté à la connaissance des dépositaires de permis de construire et de déclaration de travaux en mairie.

- Agrandir l'image, .JPG 43Ko (fenêtre modale)
Le phénomène de retrait-gonflement des sols argileux
- Agrandir l'image, .GIF 40Ko (fenêtre modale)
Solutions permettant de réduire le phénomène de retrait-gonflement des sols argileux. Source: DRIEE - Préfecture des Hauts-de-Seine