Travaux

-

Publié le

Nids de poule : pourquoi attendre pour réparer les chaussées ?

, .JPG 93Ko ()

Gels et dégels successifs ont causé de nombreux nids-de-poule cette année. Les agents de Grand Paris Seine Ouest colmatent les trous, en attendant de pouvoir réparer les chaussées pour de bon. Explications.

Comme partout en Île de France, après un hiver particulièrement rigoureux, les routes de Meudon n'échappent pas aux nids-de-poule causés par le gel et le dégel de sols gorgés d'eau, et qui provoquent la grogne des automobilistes.

Les agents de Grand Paris Seine Ouest colmatent les trous, en attendant de pouvoir réparer les routes pour de bon :

  1. Les nids de poule les plus importants sont sécurisés avec de l'enrobé à froid, qui dure une quinzaine de jours par temps sec. Cette solution d'urgence est coûteuse et de courte durée. Sur la chaussée, cet enrobé à froid prend la forme d'une pastille de bitume, comme de la pâte à modeler. 
  2. Une réparation définitive ne peut se faire qu’à l’aide d’enrobés chauds, pendant une période sèche et lorsque les températures dépassent durablement les 5 degrés. Pour cela, il faut faire venir de l'enrobé à chaud d'une usine : impossible d'appeler une entreprise pour un seul nid-de-poule, cela coûterait trop cher et une quantité trop faible d'enrobé pourrait refroidir.

Par conséquent, en attendant les mois d'avril /mai, certains nids-de-poule colmatés avec une pastille finissent par se reformer.