Insectes

Le moustique tigre

Le département Hauts-de-Seine est classé en niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Ce niveau signifie que le moustique Aedes albopictus - moustique tigre - est implanté et actif. Il peut, dans certaines conditions très particulières, être vecteur de ces virus, c'est pourquoi une surveillance renforcée est mise en place jusqu'au 30 novembre 2019.

Jusqu'à présent, aucun cas de maladie contractée sur le territoire francilien n'a été signalé. La vigilance de chacun reste néanmoins précieuse pour limiter les risques.

L'arrêté préfectoral du 2 mai 2019 permet la mise en œuvre conjointe de mesures visant à prévenir les risques de prolifération, à détecter et suivre l'évolution du moustique, ainsi qu'à protéger les personnes, au sein d'une cellule coordonnée par le préfet des Hauts-de-Seine et réunissant le Département des Hauts-de-Seine, l'Agence régionale de santé Île-de-France (ARS), les services de la préfecture et l'Entente de lutte et d'intervention contre les zoonoses (ELIZ).

 

La pyrale du buis

La pyrale du buis est un lépidoptère originaire d’Asie qui est arrivé en France depuis dix ans. C’est une chenille qui ne s’attaque qu’aux feuilles de buis pour se nourrir, causant ainsi de vastes dégâts, voire le dépérissement des buis.

Seul le traitement biologique est efficace et qui doit être renouvelé jusqu'en hiver.
 

les punaises de lit

Les punaises de lits figurent parmi les plus anciens parasites de l’homme. Après avoir quasiment disparu de nos vies quotidiennes dans les années 1950, elles font leur réapparition en France depuis quelques années en raison notamment de la multiplication des voyages.

Contrairement à certaines idées reçues, ces infestations ne sont pas liées à un défaut de propreté et peuvent avoir pour origine un objet, un meuble ou un bagage contaminé ramené chez soi.