Devenir acteurs contre le virus !

Monter de toute part un centre de vaccination et le gérer dans la durée ? On relève le défi !

Sans hésiter une seconde, plus de 200 agents ont répondu à l’appel et se sont révélés dans des activités éloignées de leur quotidien professionnel.

Après avoir pris connaissance du guide de l’ARS : « comment ouvrir un centre de vaccination ? », la Ville de Meudon a reçu l’accord pour ouvrir son centre le mardi 13 avril. 

Le lundi suivant, le centre ouvrait aux habitants au gymnase René Leduc. 5 jours pour installer les tentes, l’alimentation électrique, concevoir le système informatique, installer les postes de travail, ouvrir les créneaux de rendez-vous, commander les vaccins…

Se sentir utile au cœur du centre de vaccination

Chaque agent a un rôle bien défini : tous les jours, ils accueillent, prennent la température (!), vérifient les rendez-vous, renseignent, orientent, rassurent et surveillent les personnes dans le parcours de vaccination.
Un service personnalisé ! Une personne appelle même les retardataires afin de s’assurer en temps réel, du nombre de doses nécessaires et d’ouvrir le bon nombre de flacons.

Déjà 22 000 doses !

En moyenne, chaque jour, entre 700 et 800 personnes sont accueillies. En cas de nocturne, cela monte jusqu’à 1 300 personnes.

Cela nécessite une gestion quotidienne des flacons pour ne perdre aucune goutte de ce précieux liquide. Une gestion pas toujours simple, puisque les règles de l’ARS ont souvent changé nécessitant une adaptation permanente (durée de conservation d’un flacon fixé à 5 jours au début, allongé à 1 mois maintenant, délais entre 2 doses passé de 42 jours à 21 jours…).

Retour sur le centre d’appel

Pour faciliter la prise de rendez-vous du public prioritaire pour la vaccination (personnes âgées et vulnérables), le pôle social et le pôle sénior du CCAS ont été en première ligne. Dès le 1er avril, le numéro 3838 a été largement diffusé. Face à l’épreuve de l’afflux des appels, les équipes se sont fortement impliquées, au-delà du CCAS. « J’ai apprécié faire la connaissance d’agents de différents secteurs que je n’avais pas rencontré auparavant : cette solidarité et ce soutien entre services est une véritable richesse. »

Étudiants en renfort

Sa première expérience dans le service public, Capucine s’en souviendra longtemps.

« Tout le monde a un esprit positif, les gens sont heureux d’être ici et de pouvoir enfin être vaccinés. Certains sont stressés, mais nous sommes là pour les rassurer et répondre à leurs interrogations. On a reçu des compliments très régulièrement sur l’organisation du site. (…) Cette expérience est pour moi très enrichissante : j’ai découvert d’une part le monde du travail, la Mairie de Meudon et le processus de vaccination avec la pandémie et d’autre part, je sors avec une image très positive du service public. »

Vaccinations et émotions

Des moments d’émotions également avec les personnes âgées ou les personnes ayant besoin d’aide pour remplir les formulaires.  Une agente nous a confié un moment l’a véritablement ému :

« Une dame est arrivée au centre,  j’ai remarqué qu’elle portait un instrument et vu la taille je me suis dit qu’il s’agissait d’un violoncelle. Quelques dizaines de minutes plus tard, je continuais d’accueillir des personnes quand tout à coup j’ai entendu retentir une suite au violoncelle de Bach. C’était tellement apaisant, comme si le temps s’était arrêté et cela nous a fait du bien. »

MERCI à tous les agents !

Un immense merci à tous nos agents qui ont su se mobiliser en un temps record, avec professionnalisme, efficacité et sens de l’accueil.

Une mention spéciale aux coordinateurs Serge Ouadhi, Leila Brouk, Hélène Launay et Clément Renaud, Caroline Picard et ses équipes pour le centre d’appels et bien sûr à France Hault et au Docteur Gillion pour leur coordination médicale.

Vidéo : 24h au centre de vaccination

Mise à jour le : 01 juillet 2021