Mégots

36 millions de mégots environ seraient jetés par terre chaque année à Meudon, soit 30% des déchets retrouvés sur le domaine public. La Ville a donc décidé de lancer avec MéGo! une opération de recyclage des mégots, assortie d'une campagne de sensibilisation des fumeurs  la nécessité de ne pas jeter les mégots n'importe où.

Lorsque les mégots sont laissés sur la chaussée, la nicotine et les matières cancérigènes qu'ils contiennent se dissolvent et polluent les écosystèmes :

  • Un mégot c'est 4 000 substances toxiques
  • 500 litres d'eau pollués
  • 15 ans nécessaires à sa dégradation.

Les mégots ne sont peut-être pas biodégradables, mais ils sont recyclables !

Avec MéGO!, une entreprise spécialisée dans le recyclage de ces déchets généralement considérés comme non recyclables, les matières organiques des mégots, soit le papier, les cendres et le tabac, sont transformées en compost tandis que les filtres des mégots sont broyés et mélangés à d’autres plastiques recyclés pour en faire des palettes et du mobilier urbain extérieur.

Six mobiliers "assis-debout", fabriqués dans un matériau composé de mégots, ont été installés devant le lycée Rabelais.

Des nudges ludiques ont été installés devant les lycée Rabelais et Villebon: deux cendriers sont installés devant l'établissement et une question est posée aux jeunes fumeurs. La réponse est donnée en plaçant son mégot dans le "bon" cendrier. Il n'y a rien à gagner, à part permettre à l'environnement d'être préservé et au mégot d'être recyclé !

Où sont les cendriers ?

Des cendriers muraux ou au sol sont installés aux abords des équipements publics. Les mégots qui y sont jetés sont collectés pour être recyclés.