Patrimoine

Meudon possède 23 monuments historiques protégés dont 12 classés ou inscrits au titre de la protection des sites et monuments naturels. Ces sites et monuments sont le reflet de toutes les époques de construction de la Ville.

Domaine national de Meudon

Haut lieu du patrimoine national, le domaine est constitué de l'avenue du Château, la Terrasse, les vestiges du château neuf, l’Orangerie et les jardins hauts et bas, l’étang de Chalais et le Hangar Y. Monument historique depuis 1972, propriété de l’Etat géré par la Ville, ce domaine de 9 hectares surplombe toute la ville et offre une vue exceptionnelle sur Paris.

 

Domaine de l’Observatoire

Ce domaine est composé du château Neuf, de la terrasse haute, l’étang du Bel Air et les jardins. L’Observatoire a été fondé » en 1876 par l’astronome Jules Janssen sur les restes du Château Neuf. La grande coupole, de 18 mètres de haut, accueille une des plus grandes lunettes d’Europe avec ses 25 mètres de diamètre. Construite en 1890, elle est la 3e au monde par sa taille et la 1re en Europe. Cet Observatoire d’astrophysique est rattaché à l’Observatoire de Paris depuis 1926.

 

Hangar Y

Installés en 1879 dans l’établissement central de l’aérostation militaire du parc de Chalais, Charles Renard et son adjoint, l’ingénieur Arthur Krebs, mettent au point et construisent le dirigeable La France qui réalise, au-dessus de la forêt de Meudon, le 9 août 1884, le premier vol en circuit fermé » au monde à la vitesse moyenne de 23 km/h. Il a été monument historique en 2000.

 

Grande soufflerie

Construite en 1934 et utilisée jusqu’en 1976, la grande soufflerie est la première soufflerie en béton armé édifiée en France. Installée sur le site de l’office national d’études et de recherches aérodynamiques du Concorde, d’Airbus et de la fusée Ariane.

 

Orphelinat  Saint-Philippe – Village éducatif

Fondé par la duchesse de Galliera (1811-18888), il a été inauguré en 1888 pour accueillir des orphelins. Cette imposante demeure est gérée depuis 1946 par la fondation des orphelins apprentis d’Auteuil, qui forme des jeunes en difficulté venus de toute l’Île-de-France. L’édifice majestueux, édifié par l’architecte Conchon, et sa chapelle néo-gothique, dominent la colline sur 14 hectares.

 

Maison de Richard Wagner

Récemment restaurée par l’architecte Lecaron, cette maison privée abrita le compositeur durant l’hiver 1841-42 alors qu’il achevait la composition du Vaisseau fantôme. Non loin de cette maison, rue des Capucins, Stravinsky et Debussy jouèrent pour la première fois au piano Le Sacre du Printemps, le 2 juin 1912.

 

Maison de Van Doesburg

Théo Van Doesburg est, avec Piet Mondrian, le fondateur du mouvement hollandais de Stijl. L’artiste, à la fois peintre et écrivain, a dessiné les plans de cette maison à l’architecture novatrice.

 

Maison d’André Bloc

Maison construite en 1949 par l’architecte, sculpteur et peintre André Bloc, fondateur de la reue L’Architecture d’Aujourd’hui. A partir de 1964, il construit dans son jardin une série de « sculptures habitacles » concrétisant ses idées sur la synthèse entre l’architecture et la sculpture dans une « forme libre ».

 

Maisons de Jean Prouvé

Construites de 1950 à 1952 sur un terrain accidenté, ces maisons prototypes réalisées par Jean Prouvé, pionner de l’architecture contemporaine, répondaient aux besoins urgents de relogement de l’après-guerre. Ces maisons ont reçu en 2009 le label Patrimoine du XXe siècle par le ministère de la culture.

 

Résidence Le Parc

Créée sur d’anciens domaines agricoles, cette vaste opération de construction de 2635 logements et d’équipements urbains est lancée en 1959. La conception architecturale est confiée à Fernand Pouillon, qui compose une résidence autour d’une pièce d’eau monumentale. Cette résidence a reçu en 2009 le label Patrimoine du XXe siècle du ministère de la culture.

 

Carrières de craie

Exploitées aux XVIIe et XVIIIe siècles pour leur belle pierre calcaire blanche, au XIXe pour fabriquer le Blanc de Meudon, puis utilisée pour la culture du champignon de Paris jusqu’aux années 30. Ces carrières sont fermées pour des raisons de sécurité.

 

Tour Hertzienne

La tour hertzienne est sur le carrefour de l'Etoile-du-pavé-de-Meudon en forêt domaniale de Meudon. Son altitude s'élève à 173 mètres, sa hauteur à 70 mètres et possède 18 niveaux. Ce prototype conçu par l'architecte Pol Abraham est la première grande tour hertzienne réalisée en France. En juin 2019, la tour hertzienne a reçu le label Architecture contemporaine remarquable.

CHAPELLE SAINT-GEORGES

Située au coeur du Potager du Dauphin, la chapelle catholique de rite byzantin Saint-Georges a reçu, à la demande de la Ville, le label «Patrimoine d’intérêt régional » de la part de la région Île-de-France. Cette chapelle, bâtie au XXe siècle est un témoin privilégié de la présence d’une communauté russe à Meudon. Dans la chapelle, on peut apercevoir de nombreuses mosaïques et des fresques d’inspiration russes.