Expression des groupes politiques

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Liste De l’air ! Rassemblement des citoyens, écologistes et radicaux

Meudonnaises, Meudonnais, Merci !
Merci aux 6004 Européens convaincus qui ont soutenu, Renaissance, un large rassemblement autour d’EnMarche lors des élections Européennes et confirmé que les citoyens restent attachés, majoritairement, à la poursuite de l’aventure commune.

Aux 2955 Ecologistes qui ont traduit dans les urnes que l’écologie n’est pas seulement un thème devenu central dans les manifestations de lycéens et d’étudiants. Vous avez été entendus.

La recomposition politique se fait.

Ensemble, progressistes, écologistes et libéraux ouverts sur le centre, nous défendons en Europe et déjà en France un progressisme et un réformisme qui réconcilient les libertés et les solidarités qui valorisent le compromis et la régulation, qui ne séparent jamais ambition économique, ambition écologique et ambition sociale. Alors demain, lors des élections municipales, nous porterons ces valeurs avec vous.

Pour le comité En Marche Meudon
Loïc Le Naour

Liste Meudon terre de talents, de solidarité, d’avenir

Non au financement public de la mosquée d’Issy

La lecture des actualités de GPSO à chaque conseil municipal est invariablement l’occasion de platitudes ressassées et autres slogans de communication sur les mobilités douces, énergies vertes, etc... Pas un mot en revanche sur les importants projets qui structurent le territoire, comme celui déjà très avancé de l’imposante mosquée d’Issy les Moulineaux, boulevard de Verdun, aux portes de Meudon, dans lequel GPSO est partie prenante. Un projet de 1 500 m2 (!) pour accueillir 1 000 fidèles dans des salles de prières, des classes, et 2 bibliothèques hommes/femmes séparées. Tout cela financé (5 millions d’euros) et aménagé par la collectivité à travers la Société Publique Locale Ouest Aménagement.

Alertés par des élus Isséens, nous avons donc interrogé le Maire sur la position de la municipalité meudonnaise sur ce projet qui mobilise des fonds publics. Réponse : la municipalité de Meudon a adressé des questions, notamment sur le dimensionnement du projet et le stationnement prévu. Nous nous opposons pour notre part à ce projet qui contrevient à la loi de 1905 sur l’édification de lieu de cultes et pose de nombreuses questions (comme l’égalité hommesfemmes). Cela va bien au-delà d’un simple problème de parkings (!). Seuls des montages financiers opaques permettent à des municipalités de construire des mosquées, en mettant à la suite les locaux à disposition d’associations culturelles musulmanes à travers un bail emphytéotique de 99 ans à loyer extrêmement modéré. L’argument d’un meilleur contrôle de l’activité des lieux par la convention d’occupation passée ne tient pas à l’examen.

Nous demandons donc que la municipalité de Meudon, en tant qu’actionnaire de la SPL, s’oppose à ce projet.

Groupe Meudon, Terre de Talents, de Solidarité, d’Avenir
Romain Chetaille - Julie Huguenin-Tilmant

Liste Meudon c'est vous

La social-écologie au coeur des enjeux de notre ville…

Une multitude de stratégies et d’actions sont menées pour rendre nos villes plus vivables, tout en contribuant à la lutte contre le changement climatique. Ces objectifs sont aujourd’hui présents à l’esprit des aménageurs des urbanistes et des ingénieurs qui proposent de nouvelles façons d’habiter, de consommer, de se déplacer et de travailler : densification par requalification de zones délaissées ou mal adaptées aux nouvelles attentes des populations, végétalisation des villes, économies d’énergie, circuits courts de distribution, nouvelles mobilités, réduction des nuisances des chantiers…

Les politiques doivent se saisir de ces sujets pour, tout en poursuivant le développement du tissu économique local, favoriser l’innovation et accompagner les transitions écologique, énergétique et numérique des territoires dans tous les domaines qui impactent le tissu urbain. L’efficacité énergétique des bâtiments, la gestion des déchets, en passant par la
mobilité, la réalisation d’espaces publics et d’infrastructures urbaines, la lutte contre les nuisances et la pollution de l’air, la biodiversité sont autant d’enjeux pour façonner le Meudon de demain.

Il faudra toutefois impérativement veiller à ce que ces innovations n’élargissent pas les fractures sociales et à ce que chaque Meudonnaise et chaque Meudonnais soit non seulement consulté mais puisse également contribuer, participer, mais aussi bénéficier de ces innovations. En effet l’accès aux nouveaux services offerts par le numérique, à une alimentation de qualité, aux économies d’énergie et à la transformation ou l’isolation des logements… ne doivent pas être réservés aux premiers de cordée et il faudra accompagner équitablement l’ensemble de nos concitoyens dans le cadre de ces transitions.

C’est à la lumière de ces 2 exigences, sociale et écologique, que les programmes des candidats aux élections municipales de l’an prochain devront être évalués. C’est en portant ces valeurs que le groupe Meudon c’est Vous !, fidèle à ses engagements, entend s’inscrire dans les débats au cours des mois à venir.

Groupe Meudon c’est Vous !
(Marc Mosse, Bouchra Touba, Denis Maréchal, Philippe Caramelle)

Liste Meudon ensemble

Longtemps reléguées au statut d’élections de second plan, les élections européennes ont souvent souffert d’un désintérêt palpable, la faute à une Europe considérée comme trop technocrate et éloignée des préoccupations quotidiennes des Français. Force est de constater qu’avec les élections de ce mois de mai, la donne a changé et les résultats sont riches en enseignements.

Tout d’abord, en Européens convaincus, nous ne pouvons que saluer le taux de participation particulièrement élevé, 51 %, un record depuis 1994 et un score plus élevé qu’aux dernières élections législatives de 2017 ! Avec 6 points de participation de plus que la moyenne nationale, Meudon a encore une fois montré sa vitalité démocratique et l’engagement des Meudonnais.

Ce n’est pas une surprise pour qui connaît notre Ville et sa fibre européenne, récemment récompensée par l’attribution de la Plaquette d’honneur du Conseil de l’Europe. Ce taux de participation montre avant tout que les Français ont parfaitement intégré que, loin d’être un agrégat disparate de pays, l’Europe est devenue un acteur incontournable de notre quotidien et de la scène internationale. Ce scrutin envoie ainsi un message fort : la nécessité d’avoir une Europe unie dans un monde multipolaire. Elle pourra de ce fait être en tête sur des sujets de premier ordre, tel que le climat par exemple.

Car c’est justement cet autre message que les Français ont voulu exprimer : le combat écologique, pour le climat et la biodiversité, doit se mener aussi à l’échelle européenne. Nous avons moins de 20 ans devant nous pour relever ce défi, pour radicalement changer notre société et notre rapport à l’environnement. Bien sûr, il est légitime d’en attendre beaucoup de l’Europe, des États et des grandes multinationales, mais chaque échelon doit être pleinement mobilisé. Face à cet enjeu, Meudon et GPSO prennent depuis longtemps leur part, que cela soit par des subventions à destination des mobilités douces, une politique de recyclage ambitieuse, la mise en place de la ZFE sur le territoire communal, de la sensibilisation via le festival des éco-gestes et le défi zéro déchet ou encore la protection de son patrimoine environnemental par l’abandon des traitements pesticides.

Pour autant, cette élection montre qu’encore une fois, le vote d’extrêmedroite est une réalité dans notre pays, quand bien même le Rassemblement National voit son score baisser par rapport à l’élection de 2014. Il serait une erreur de considérer que ce score est uniquement imputable à l’Europe, car plus que jamais, ce vote souligne un malaise démocratique profond dans notre pays. Il est fondamental de replacer la prise de décision publique au plus proche du citoyen, de considérer et de favoriser son expression, et de revaloriser les prérogatives des élus locaux qui profondément ancrés dans leur territoire, alertent depuis longtemps sur la situation que nous vivons aujourd’hui.

La majorité municipale / Liste Meudon Ensemble

Les textes mis en ligne sont intégralement les mêmes que ceux publiés dans l'édition en cours du Chloroville