Expression des groupes politiques

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Liste De l’air ! Rassemblement des citoyens, écologistes et radicaux

En marche vers les 50 000 habitants

À Meudon, ce cap avait pourtant été franchi, voilà près de 50 ans, en 1975 avec 52 806 habitants, il n’a pas été tenu. Aujourd’hui, nous allons le retrouver tant par l’accroissement du parc de logements: l’éco-quartier de la pointe Trivaux, les bords de Seine, le CNRS, que par un rajeunissement de notre population, avec davantage de familles.

Le défi pour la ville est de construire un vivre ensemble et de préserver un environnement privilégié tout en assurant le bien-être et la sécurité de tous sans oublier, de répondre à des attentes nouvelles.

Sans hésiter, nous devons nous engager ensemble dans une aventure collective avec des ambitions fortes pour animer nos quartiers, développer nos cœurs de ville, renforcer les mobilités entre eux et les services d’intérêt collectif tout en faisant rayonner notre ville tant au travers de son patrimoine que de ses innovations technologiques.

Loïc Le Naour 
En Marche Meudon !
loic.le-naour@mairie-meudon.fr

Liste Meudon terre de talents, de solidarité, d’avenir

À l'heure où nous imprimons ce magazine, la tribune de la liste Meudon terre de talents, de solidarité et d'avenir ne nous a pas été transmise.

Liste Meudon c'est vous

La transition écologique sera sociale et républicaine - ou ne sera pas

La grande transformation écologique devra avoir pour triple principe d’action d’être socialement juste, démocratiquement acceptable et géographiquement différentiée. Socialement juste signifie que l’effort de transition doit être équitablement réparti en fonction des ressources et de l’empreinte carbone de chacun, en tous points de l’échelle sociale et du pays. Démocratiquement acceptable et territorialement différenciée, cela suppose de ne pas imposer de manière verticale ou arrogante un schéma uniforme de transition sans tenir compte des multiples différences qui existent entre les métropoles, les zones périurbaines et les zones rurales.

Il n’y aura pas de solution simple car il faudra faire converger quatre exigences, la justice sociale et territoriale, l’inclusion et la co-construction démocratique, la transition écologique, la croissance décarbonée. Le nouveau pacte républicain s’appuiera sur :

- La création de richesses, marchandes et non-marchandes, par un nouveau modèle de croissance soutenable ;

- Une justice sociale qui assure la cohésion de haut en bas de l’échelle sociale ;

- Une justice territoriale entre les parties du territoire les mieux et les moins bien dotées ;

- La soutenabilité écologique car la nature est un bien public fondamental pour tous ;

- L’inclusion et la co-construction, parce que construire ensemble les solutions ne doit plus être perçu comme une contrainte mais comme une ressource, encore sous-employé. Cette co-construction se fera avec les grands leviers de l’Etat et avec la démultiplication des échelons et des relais territoriaux, avec l’implication et la force d’innovation des citoyens et de leurs associations.

Pour articuler et tenir ensemble les exigences de justice politique, sociale et environnementale, foncièrement complémentaires et désormais indissociables, le nouveau pacte républicain devra rassembler largement les citoyens, faute de quoi, n’en doutons pas, nous vivrons une catastrophe démocratique et sociale, autant que climatique et environnementale. La transition écologique sera sociale et républicaine – ou ne sera pas.

Groupe Meudon c’est Vous !
(Marc Mosse, Bouchra Touba, Denis Maréchal, Philippe Caramelle)

Liste Meudon ensemble

Dans la perspective des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, la majorité municipale a décidé de suspendre sa tribune. En cela, elle se conforme à l’article L. 52-1 du code électoral, applicable à compter du 1er septembre 2019, et préserve ainsi la neutralité du magazine municipal durant cette période.

Les textes mis en ligne sont intégralement les mêmes que ceux publiés dans l'édition en cours du Chloroville