Philippe Soullier et Valtus, acteurs de la réussite des jeunes

Chef d’entreprise et Meudonnais, Philippe Soullier est président de Valtus, leader européen du management de transition. Il a fondé la Fondation Valtus, une initiative solidaire pour accompagner les jeunes diplômés dans la recherche de leur premier emploi.

- Agrandir l'image, .JPG 74Ko (fenêtre modale)
Avec la création de la fondation Valtus, Philippe Soullier accompagne les jeunes dans la recherche de leur premier emploi.

Qu’est ce qui unit Valtus et la Fondation Valtus ?

Chez Valtus, nous travaillons avec des dirigeants de haut niveau, bénéficiant de nombreuses années d’expériences, qui vont réaliser des missions dans des entreprises pour répondre à des problématiques de transformation. Nous avons bâti un réseau très solide de dirigeants. Quand j’ai fait le constat du taux de chômage élevé des jeunes en France, je me suis dit que notre réseau pourrait leur être bénéfique. J’ai donc créé la Fondation Valtus dont l’objectif est d’accompagner les jeunes dans la transition entre leur vie étudiante et le monde professionnel. Valtus et la Fondation Valtus ont alors une même mission : être utile, aider.

En quoi la réussite professionnelle des jeunes diplômés est-elle importante pour vous ?

Le chômage touche aujourd’hui presque 1 jeune sur 4. Comment ne pas réagir à ce fléau? La Fondation Valtus c’est mon engagement citoyen. Aider ces jeunes est ma petite contribution pour changer le monde. Avec leurs qualités, leurs compétences et leurs projets professionnels, ces jeunes représentent l’enthousiasme de demain. Au-delà de la réussite professionnelle, il y a également tout un aspect psychologique dans le programme d’accompagnement: il est aussi axé sur le développement de la confiance en soi car ce volet est indispensable.

Quel premier bilan de la Fondation faites-vous aujourd’hui ?

Sur 49 jeunes accompagnés, c’est un succès pour 36: 26 ont décroché un CDI, 2 sont devenus entrepreneurs, 2 réalisent des missions à l’étranger et 6 ont un projet de formation. L’accompagnement par la coach et le parrain issus du réseau Valtus se poursuit pour les jeunes encore en recherche.

Quel aide souhaitez-vous apporter aux jeunes diplômés meudonnais ?

L’accès à ce dispositif. Le programme a été conçu avec une psychologue-coach spécialisée dans les changements professionnels et personnels des jeunes adultes. Ce serait un plaisir pour moi que des Meudonnais puissent en bénéficier. La participation est de 1€ symbolique. Le 18 octobre prochain, la Fondation rencontrera les jeunes Meudonnais à l’espace jeunesse de la ville.

Que vous apporte Meudon dans votre vie si chargée ?

Je suis particulièrement heureux de participer aux initiatives d’entrepreneuriat innovantes que Meudon accompagne, notamment Meudon Valley avec le M. Combinator. En plus du soutien que la ville apporte aux startups, elle accompagne aussi des porteurs de projets. En tant que dirigeant créateur d’entreprise, je suis fier de vivre dans une ville qui agit pour construire l’avenir et soutenir la création d’entreprise. CR