Propreté des trottoirs et salubrité

La propreté est l'affaire de tous. Malgré tout, les incivilités coûtent 4 millions d'euros chaque année au contribuable. Mégots, chewing-gums jetés par terre, dépôts sauvages, déjections canines... prenons nos responsabilités pour rendre la ville plus propre.

Déjections canines : un peu de civisme !

Les déjections animales sont interdites sur la voie publique et dans les parcs et jardins (pelouses, aires de jeux...) par arrêté municipal. Les maîtres sont responsables de leur compagnon à quatre pattes et donc de leurs déjections. 

4 millions d'euros par an
Les infractions sont passibles d'une amende de 68€. GPSO nettoie lorsque les propriétaires de chiens manquent à leur devoir civique, ce qui représente un coût de 4 millions d'euros par an (intervention des agents de nettoyage, campagne de communication...).

Où trouver un canisite, un distributeur de sacs ?

Meudon est équipée de 23 distributeurs de sacs pour déjections canines. Une fois ramassées, les déjections se jettent dans une corbeille. 

Si vous ne visualisez pas la carte, cliquez ici.

Entrer "Meudon" dans la barre de recherche et cliquez sur un pictogramme pour connaître l'adresse d'un canisite, d'un distributeur de sacs...

Des incivilités qui coûtent cher

Face à l'augmentation des dépôts sauvages et des incivilités, treize agents assermentés de GPSO verbalisent les auteurs d'infractions. Plusieurs dizaines de personnes sont ainsi verbalisées chaque année.

J'adopte les bons gestes et je respecte le cadre de vie :

  • je ne laisse pas les poubelles sur le trottoir plusieurs jours : les bacs doivent être sortis la veille à partir de 19h et rentrés après le passage des éboueurs
  • je dépose mes encombrants sur le trottoir uniquement la veille des jours de collecte
  • je ne jette pas mes mégots et autres déchets par terre ni dans le caniveau

Le saviez-vous ?
Un mégot jeté par terre ou dans un caniveau met 10 ans pour se dégrader. Il pollue 500 litres d'eau et coûte 68€ d'amende.

Quel est le jour de récolte des encombrants dans mon quartier ?

Si vous ne visualisez pas la carte, cliquez ici.

Entrer "Meudon" dans la barre de recherche et cliquez sur votre quartier pour connaître le jour de collecte

Feuilles mortes et neige : qui déblaie ?

Habitants = le trottoir

Question de civilité... et de responsabilité civile  ! Balayer les feuilles mortes ou déneiger devant sa propriété évite bien des glissades et des chutes. Pensez également aux personnes à mobilité réduite ou aux passants avec poussette, la circulation est plus aisée quand les trottoirs sont balayés ! Si chacun s'y met, c'est plus de sécurité pour tous.

À quoi servent les bacs rouges dans la rue ?

Ces bacs remplis de sels sont présents dans les zones à risque (en pente, en virage serré...) en cas de gel ou de verglas soudain. Ils sont à la disposition des riverains et permettent un salage rapide de la voie publique en attendant l'intervention des équipes de GPSO. Attention cependant, ce sel est exclusivement mis à disposition pour saler les rues et non pour un usage personnel.

- Agrandir l'image, .JPG 684Ko (fenêtre modale)

Grand Paris Seine Ouest  = chaussées et grand axes

GPSO déneige les rues pour éviter la paralysie de la ville et assurer l'accès des véhicules d'intervention et de secours. L'essentiel des grands axes, itinéraires de bus et de bennes, voies en pente, rues commerçantes est traité en premier.

Côté propreté, 240 agents interviennent quotidiennement sur l'ensemble du territoire de GPSO (lavage des rues, piquetage des détritus, désherbage,...) tandis que la collecte des dépôts sauvages mobilise une équipe d'intervention 7j/7.

La Ville = abords des lieux publics

Les services techniques municipaux agissent pour sécuriser l’accès aux équipements publics : écoles, crèches, Hôtel de Ville, médiathèque.

En savoir plus
Lire l'arrêté municipal de 2009 obligeant les riverains à déblayer les trottoirs devant leur propriété (pdf).
Lire le règlement sanitaire départemental des Hauts-de-Seine sur les dispositions à prendre par les riverains en cas de neige (p.71)

Tags et graffitis

La Ville enlève les graffitis visibles sur la voie publique. Ce service est gratuit pour les particuliers, sous réserve de déposer une plainte au commissariat et de signer une convention dégageant la responsabilité de la Ville en cas de dégradation du support.

Contact
Service proximité, voirie et réseaux (services techniques municipaux)
18 rue des Bigots
01 41 14 82 85
Écrire au service

    Végétation débordante

    Les arbres ou toute autre végétation privée ne doivent pas déborder sur la voie publique. Votre responsabilité est en jeu. La végétation ne doit pas gêner la circulation des piétons (avec poussettes, fauteuil roulant...), des voitures ou camions, masquer la signalisation routière, l'éclairage public ou les divers réseaux aériens.

    - Agrandir l'image, .JPG 6.8Ko (fenêtre modale)
    - Agrandir l'image, .JPG 5.8Ko (fenêtre modale)

    Les règles à respecter

    Le code de l'Urbanisme précise que :

    • les arbres supérieurs à 2m de haut doivent être placés à deux mètres minimum de la clôture,
    • les arbres inférieurs à 2m de haut doivent être placés à 0.50 m minimum de la clôture,
    • les trottoirs ne doivent pas être dégradés par les racines d'arbres.

    Attention, si vos arbres sont trop proches de la route (moins de 2m), vous êtes passible d'une amende (article R 116-2 du code de la voirie routière) !

    Précaution !

    Une tronçonneuse est un outil dangereux. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Si vous élaguez vous-mêmes les arbres, vous devez vous munir d'un EPI : un équipement de protection individuel (vêtement anti-coupure, casques avec lunettes, protections auditives, harnais d'élagage).

    Vos arbres sont proches d'une ligne électrique ?
    En fonction de la situations des lignes, ce sera à vous ou à ERDF d'élaguer les arbres gênants. Cependant, tout travaux d'élagage aux abords d'équipements électriques doivent être soumis à l'accord d'ERDF.

     Le propriétaire responsable en cas d’accident

    L'article R 116-2-5° du Code de la voirie routière indique qu’en cas d'accident, la responsabilité du propriétaire peut être engagée.

    Pour éviter tout accident, le Maire peut imposer aux riverains d'élaguer ou d'abattre les arbres de leur propriétés s'ils menacent de tomber sur les voies, s'ils sont un danger pour la sécurité ou s'ils incommodent le passage (article L2212-2 du code général des collectivités territoriales). 

    En cas de conflit entre voisins
    Si les branches de vos arbres avancent sur la propriété de votre voisin, celui-ci peut vous demander de les couper car il n’a pas le droit de les élaguer lui-même. En revanche, il peut exiger que cet élagage soit effectué à la limite de séparation entre les deux terrains.

    Animaux dangereux et nuisibles

    Nuisibles

    Par arrêtés ministériel et préfectoral, certaines espèces animales sont considérées comme nuisibles. Pour les Hauts-de-Seine, ces espèces sont classées en 3 groupes

    Groupe 1Groupe 2Groupe 3
    Espèces exotiques classées pour un an et à caractère invasif : le chien viverrin ou tanuki, le vison d'Amérique, le raton laveur, le ragondin, le rat musqué et la bernache du Canada.
    >> Les cinq mammifères peuvent être piégés toute l'année et en tous lieux.
    Espèces classées pour une période de 3 ans après avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage.Font partie de ce groupe: le sanglier, le lapin de garenne et le pigeon ramier. L'arrêté préfectoral prend effet le 1er juillet de chaque année jusqu'au 30 juin de l'année suivante.

    Rats

    Chaque année, un traitement préventif est effectué dans tous des bâtiments communaux et sur les berges de Seine. Le réseau d’assainissement est traité par Grand Paris Seine Ouest.

    Propriétaires, locataires, gardiens d’immeubles ou gérants, les meudonnais participe à l’effort de salubrité publique de la municipalité en disposant où nécessaire des appâts appropriés et en effectuant quelques gestes simples :

    • entretien régulier des cours extérieures et intérieures, caves, locaux et bacs à poubelles, vides sanitaires… (car les détritus sont propices au développement des rongeurs),
    • réparation ou changement des équipements défectueux pouvant laisser passer ces rongeurs (grilles de soupiraux, siphons de sol, canalisations d'évacuation des eaux usées ou pluviales…)

    Les chiens déclarés dangereux

    Les chiens susceptibles d'être dangereux sont répartis en 2 catégories : les chiens d'attaque et les chiens de garde et de défense. Plusieurs obligations incombent aux propriétaires.

    Première catégorie : les chiens issus de croisement interdits en France

    Il ne s'agit pas de chiens de race mais issus de croisements. Ce sont les chiens non inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l'agriculture et qui peuvent être rapprochés morphologiquement des races suivantes : Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier ("pit-bulls"), Mastiff ("boerbulls") et Tosa.
    Pour ces chiens, l'achat, la vente, le don, l'importation et l'introduction sont interdits en France. La personne ayant acquis un chien d'attaque, avant l'application de la réglementation sur les chiens dangereux en 2010, doit détenir un permis de détention. Il est obligé de le faire stériliser et de fournir une attestation du vétérinaire.
    Par ailleurs, l'accès aux transports en commun, aux lieux publics, dans les locaux ouverts au public, en dehors de la voie publique leur est strictement interdit tout comme les parties communes des immeubles collectifs. Ils doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs

    Deuxième catégorie : les chiens de race devant être muselés et tenus en laisse

    Il s'agit des chiens de race Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier, Rottweiler, Tosa, non-inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère en charge de l'agriculture et qui peuvent être rapprochés morphologiquement des chiens de la race Rottweiler. Les chiens de garde et de défense doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique, dans les transports en commun, dans les lieux publics et, plus généralement, les locaux ouverts au public et dans les parties communes des immeubles collectifs.

    À savoir
    La détention des chiens d'attaque peut être aussi interdite dans les logements par les règlements de copropriété ou dans les contrats de location.

    Pigeons

    Il est formellement interdit de déposer de la nourriture aux animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment aux pigeons, en tout lieu public ou privé (articles 26 et 120 du règlement sanitaire départemental des Hauts-de-Seine). Cette pratique est passible d’une contravention de 450 €. 

    Deux pigeonniers ont été installés dans le parc Paumier et le long de la RN118. Cela permet de contrôler et de réduire la reproduction de ces oiseaux. Une maintenance régulière consiste à déposer de l’eau et de la nourriture, stériliser les œufs, nettoyer et désinfecter les cases intérieures.

    Frelons asiatiques

    Présent en France depuis 2003, le frelon asiatique (ou "frelon à pattes jaunes") est aujourd'hui bien acclimaté et prolifère sur le territoire national.

    Qu'est-ce que le frelon asiatique ?

    Le frelon asiatique (Vespa Velutina Nigrithorax) est plus gros qu'une guêpe, mais plus petit que le frelon européen. D'aspect sombre, son anneau abdominal postérieur est jaune orangé. Ses pattes et sa face sont également jaune orangé.

    Les frelons asiatiques sont plus nombreux que leurs « cousins » européens lorsqu’ils attaquent. « Mais leur piqûre n’est pas plus dangereuse que celle du frelon commun », explique Jonathan Burel, de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles d’Île-de-France (Fredon). Les personnes allergiques au venin d’hyménoptères doivent toutefois être très vigilantes. Son impact écologique est aussi préoccupant : il s’attaque aux abeilles de juillet à septembre, participe à la baisse de production de miel et provoque des dégâts sur la biodiversité.

    Comment procéder en cas de découverte d'un nid de frelon ?

    • Si le nid est sur le domaine public, une entreprise spécialisée sera mandatée par la Mairie pour le neutraliser. Son enlèvement et sa destruction complète dépendront de sa localisation et des risques. Si le nid est difficile d'accès et si le risque pour le public est faible, il peut être décidé de ne pas le détruire.
    • Si le nid est sur une propriété privée, sa destruction reste à la charge du propriétaire. Une liste de prestataires spécialisés est consultable sur le site de Fredon Île de France

    Que faut-il éviter de faire ?

    Ne cherchez pas à détruire un nid par vos propres moyens. « Les études ont aussi montré que les pièges artisanaux avaient peu d’effet», ajoute Jonathan Burel. Si vous repérez un nid, ne vous approchez pas à moins de cinq mètres. C’est la distance à partir de laquelle le frelon se sent menacé. Ne secouez pas non plus les branches sur lesquelles il est accroché.

    Renseignements complémentaires