Ecoutez

Afin de demeurer l’une des villes les plus sûres du département des Hauts-de-Seine, la Ville de Meudon déploie une politique qui mêle prévention, éducation et répression, en partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire.

La Politique de prévention

En partenariat avec de nombreux acteurs locaux, la Ville de Meudon a progressivement déployé de nombreux dispositifs de prévention, dont la médiation.

Médiateurs d’actions jeunes

Depuis Juin 2018, cinq médiateurs jeunes sillonnent Meudon de 14H à 1H du lundi au samedi pour éviter les situations conflictuelles et repérer les dégradations sur la voie publique. Ces médiateurs ont pour mission d’aller à la rencontre des habitants afin de favoriser le dialogue social tout en aidant et orientant les jeunes qui en ressentent le besoin.
Présents tout au long de l’année, ces médiateurs sont un maillon essentiel de la politique de prévention menée auprès des jeunes à Meudon.

Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance

La ville n’agit pas seule en matière de sécurité. Le travail en réseau des différents acteurs locaux demeure essentiel et est animé par le coordinateur du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, le CLSPD. Aux dispositifs existants (cellule de veille éducative, coordination avec les bailleurs, sensibilisation à la protection de l’enfance) s’ajoute le « rappel à l’ordre », outil permettant d’apporter une réponse institutionnelle à des faits susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité ou à la salubrité publique, dès lors que les faits ne constituent pas une infraction pénale.

Mairie Vigilante et solidaire

Depuis 2018, Meudon a adhéré au dispositif « Mairie Vigilante et solidaire » qui lui permet de mieux encadrer la démarche citoyenne des Voisins Vigilants.

Ce dispositif facilite la communication entre la municipalité et les riverains et de publier des alertes en cas de besoin. En cas de signalement, l’information est alors immédiatement relayée à ses voisins et à la collectivité.

Convention de rappel à l’ordre

Outil de prévention et travail de collaboration entre le parquet de Nanterre et la municipalité, cette procédure de rappel à l’ordre vise à endiguer le manque de civisme. Ainsi, toute infraction qui relève du champ contraventionnel et qui n’implique pas de poursuites judiciaires peut tomber sous le coup de cette procédure.
Le Maire peut dès lors convoquer l’individu, mineur ou jeune majeur, pour lui signifier que son comportement n’est pas adapté à la vie de la cité. En outre, ce rappel à l’ordre permet de détecter des situations nécessitant une prise en charge et un accompagnement par les services compétents.

Renforcer les moyens de la police

Pour que chaque meudonnais puisse profiter au mieux de sa ville, les moyens, notamment humains, de la police municipale ont été renforcés. La police nationale a également reçu des agents supplémentaires lui permettant d’être présente 24h/24 sur le territoire meudonnais. D’autres actions ont également été mises en œuvre :

  • Création d’une réserve citoyenne de la police nationale : Pour soutenir l’effort de la collectivité en matière de sécurité, une réserve citoyenne a été créée afin d’aider la police nationale dans son travail. Sensibles à cette démarche, seize meudonnais se sont déjà engagés. Cette réserve a en outre vocation à apporter conseil aux habitants pour éviter les incivilités de tout type.
  • Création d’une brigade de nuit de la police municipale : Depuis Juin 2019, une brigade de nuit assure des missions de tranquillité publique sur tout le territoire de Meudon. Cette nouvelle présence de la police municipale de nuit permet de dissuader les troubles à l’ordre public comme les attroupements ou encore le tapage nocturne.

Vidéoprotection et caméras-piétons

Qu’est-ce que la vidéoprotection ?

Aides à la sécurité et à la tranquillité publique,  ces 38 caméras installées sur l’ensemble du territoire filment la voie publique 24H/24 et sont raccordées à un poste central sécurisé.

La consultation des images se fait sur réquisition de la police nationale dans le cadre d’une enquête. L’enregistrement est une preuve devant les tribunaux et permet donc d’élucider plus rapidement crimes et délits. Les images sont conservées une semaine maximum.
Le dispositif est géré par des agents de la police municipale, liés par le secret professionnel et l’obligation de discrétion.

Dispositif approuvé par la CNIL

La commission nationale de l’informatique et des libertés a approuvé le système de vidéoprotection présenté par la Ville. Pour garantir les libertés et la vie privée, la vidéoprotection est strictement encadrée.
Les parties privatives ne sont pas filmées et dès que la caméra balaie une fenêtre d’appartement, par exemple, l’écran se grise immédiatement.

Consultez la réglementation en matière de vidéoprotection.

Afin de poursuivre ses efforts en matière de sécurisation de l’espace public, d’autres projets d’utilisation de la vidéoprotection sont actuellement à l’étude. La municipalité souhaite ainsi à terme instaurer la vidéo-verbalisation pour sécuriser les routes et installer des caméras dans les sites sensibles pour limiter les cambriolages.

Pourquoi des caméras-piétons ?

Présentation et finalité

Conformément au Code de la Sécurité Intérieure, notamment les articles L.241-2 et R.241-8 à R.241-15, dans l’exercice de leurs missions de prévention des atteintes à l’ordre public et de protection de la sécurité des personnes et des biens ainsi que de leurs missions de police judiciaire, les agents de police municipale peuvent être autorisés, par le représentant de l’État dans le département, à procéder en tous lieux, au moyen de caméras individuelles, à un enregistrement audiovisuel de leurs interventions lorsque se produit ou est susceptible de se produire un incident, eu égard aux circonstances de l’intervention ou au comportement des personnes concernées.

Selon l’arrêté préfectoral n° CAB/DS/BPS n° 2021.1144 du 27 décembre 2021 et la déclaration de conformité CNIL n° 2224861 du 13 janvier 2022, la Police municipale de Meudon est autorisée à l’enregistrement audiovisuel des interventions de ses agents au moyen de 16 caméras individuelles, pour une durée de 5 ans.

Les enregistrements provenant des caméras individuelles utilisées par les policiers municipaux répondront exclusivement aux finalités prévues par la réglementation en vigueur :

  • La prévention des incidents au cours des interventions,
  • Le constat des infractions et la poursuite de leurs auteurs par la collecte de preuves,
  • La formation et la pédagogie des agents de police municipale.

Droits d’accès

  • Les droits d’accès et d’effacement peuvent faire l’objet de restrictions afin d’éviter de gêner des enquêtes et des procédures administratives ou judiciaires, ou de nuire à la prévention ou la détection d’infractions pénales, aux enquêtes et aux poursuites en la matière,
  • Dans un premier temps, ils s’exercent directement auprès du maire. En cas de restriction, de refus ou de silence du responsable de traitement pendant 2 mois, la personne concernée peut saisir la CNIL pour exercer ses droits,
  • Le droit d’opposition ne s’applique pas au présent traitement.

Consultez la carte des caméras de la Ville

Mise à jour le : 25 mars 2022