Expression des groupes politiques

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Ensemble pour Meudon

Meudon-la-Forêt, quartier d’avenir

Alors que Meudon-la-Forêt fête ses 60 ans, nous en inaugurons une nouvelle facette avec l’écoquartier. C’est le signe que le projet du grand architecte Fernand Pouillon se poursuit et évolue encore au travers de l’ambitieux programme réalisé, qui ajoute de la vie à ce quartier déjà très dynamique.

Habiter la ville de demain

Pour permettre à Meudon-la-Forêt de vivre avec son temps, il faut repenser les espaces publics, les adapter sans cesse aux nouveaux usages et aux nouvelles envies des habitants, offrir un cadre de vie vertueux tenant compte des enjeux environnementaux. Après la place Henry Wolf, la place Simone Veil va offrir une nouvelle centralité, forte de commerces et d’animations. Par souci d’équilibre, la Municipalité a l’ambition aussi de faire des abords de l’espace Robert Doisneau le troisième point d’équilibre du quartier, en modernisant et en animant les espaces publics qui entourent ce lieu culturel important.

Le conseil de quartier a été pleinement associé à cette réflexion et les aménagements sont désormais lancés. En complément du city stade qui remporte un fort succès, l’esplanade va être animée avec des food trucks et, d’ici quelques mois, un manège. À l’arrière, les espaces de verdure vont être repensés avec la création d’un jardin partagé, d’un verger, d’une zone de détente et de jeux. Il s’agit de permettre à chacun, quel que soit son âge, de s’approprier pleinement les lieux.

Par ailleurs, un travail est mené pour repenser l’usage des équipements forestois plus ouverts et inclusifs à commencer par la médiathèque et le centre social Millandy qui accueille désormais le Repair Café. Il s’agit d’en faire des lieux conviviaux qui accueillent un public varié pour diverses activités. C’est aussi l’ambition du nouveau foyer d’accueil médicalisé pour adultes atteints d’autisme. Fruit d’un partenariat entre l’APEI et le Conseil départemental des Hauts-de- Seine, avec le soutien de la Ville, dont nous avons posé la première pierre.

Énergies vertes et commerces de proximité

Soucieuse de préserver le pouvoir d’achat des Forestois et de garantir l’alimentation en énergie du quartier pour les prochaines décennies, la Municipalité porte un projet stratégique de nouvelles infrastructures énergétiques. Il s’agit d’un chantier majeur qui s’engage avec la transformation de l’usine actuelle en centrale géothermique en partenariat avec Engie. Cette source d’énergie locale permettra d’échapper aux augmentations du prix du gaz et de moderniser l’historique réseau de chaleur de Meudon-la-Forêt qui est, rappelons-le, un réseau privé.

Des panneaux solaires photovoltaïques vont être installés en toiture des écoles et, par ailleurs, la possibilité d’implanter une station à hydrogène dans la zone d’activité est à l’étude. Énergie verte et d’avenir, l’hydrogène sera un autre atout majeur pour la mobilité. Notre Ville se doit de rester à l’avant-garde de ces changements. C’est bien l’ambition qui avait présidé, en son temps, à la création de Meudon-la-Forêt.

De plus, en matière d’activités économiques, la Municipalité défend le projet de revitalisation du centre commercial Joli-Mai, au bénéfice de tous les Forestois. Malgré la grande qualité architecturale des constructions, les espaces communs semi-ouverts ont vieilli. Ce projet a été présenté à l’assemblée générale de la copropriété mais non validé faute de quorum. Il revient maintenant aux copropriétaires forestois soucieux d’améliorer leur qualité de vie et de valoriser leur bien, de se mobiliser pour permettre le lancement de ce projet.

D’ici là, le marché sera intégralement rénové. La configuration spécifique de Meudon-la-Forêt impose un travail étroit avec les copropriétés et parfois des cessions sont nécessaires. La Ville est prête à prendre sa part dans la requalification et la végétalisation des rues et trottoirs, pour peu que la propriété lui en soit transmise. Ces actions s’inscrivent plus globalement dans notre politique en faveur de la transition énergétique et écologique via les îlots de fraîcheur, les bassins brumisateurs et les jardins partagés. Ces travaux sont des facteurs d’embellie et d’amélioration indéniables du cadre de vie.

Sécurité et prévention renforcées

Comme la Municipalité s’y est engagée, une brigade d’agents de surveillance et de la voie publique sera opérationnelle à l’automne et s’installera à Meudon-la-Forêt. Enjeu de proximité et de tranquillité, ces nouveaux agents viendront épauler la Police municipale. Ils seront notamment chargés de la gestion des zones bleues de stationnement (comme celle de l’écoquartier), des parcs et de la prévention en matière d’incivilités dans l’espace public. Cette équipe viendra compléter les dispositifs existants de prévention-sécurité de notre Ville, qui contribuent à lutter contre l’insécurité et garantir la sérénité. Dans le même esprit, la mise en place depuis quelques mois d’un « groupe sentinelles » au sein de l’écoquartier permet de maintenir un lien direct entre les habitants, les services municipaux et la Police nationale pour échanger sur les problématiques du quotidien. Voilà le visage de Meudon-la-Forêt tel que nous le souhaitons pour les prochaines décennies : solidaire, apaisé, dynamique, attentif à l’harmonie et la modernité, en cohérence avec le rêve qui l’a forgé il y a maintenant 60 ans.

La majorité municipale
Ensemble pour Meudon

Meudon écologie citoyenne

Honorons la mémoire de Malik Oussekine, pas celle du maréchal Bugeaud

Suivant le principe selon lequel le vainqueur écrit l’histoire, nous avons hérité d’un square glorifiant un assassin notoire, Bugeaud, auteur des enfumades ayant entraîné la mort de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants lors de la colonisation algérienne. Cette méthode de mise à mort consistait à asphyxier les personnes réfugiées ou enfermées dans une grotte en allumant, devant l’entrée, des feux. Des villages entiers en ont été les victimes, des tribus entières furent annihilées. En nommant un square au nom de ce général, la ville entretient sa mémoire et fait passer cet assassin pour un homme honorable. Nous avions demandé à la majorité municipale de rebaptiser ce square de la honte mais le maire avait refusé prétextant le caractère privé de ce square alors même que la dénomination d’une voie même privée s’exerce sous le contrôle du maire.

Depuis plusieurs mois, un grand nombre d’habitant.es réclament d’honorer la mémoire de Malik Oussekine, étudiant, ancien habitant de Meudon tué par la police de Pasqua en 1986 à l’âge de 22 ans, en marge d’une manifestation. Nous demandons fermement que les Meudonnais.es soient entendu.es et que le square Bugeaud soit rebaptisé en mémoire de Malik Oussekine. Si réécrire l’histoire n’est pas possible, choisir ceux que la cité porte au pinacle l’est.  Faisons le choix d’honorer les victimes plutôt que les assassins. Soyons à la hauteur du devoir de mémoire, et souvenons du passé, pour construire ensemble un avenir partagé.

Renaud Dubois, Bouchra Touba, Louis de Costil, Gabrielle Laprévote
https://meudonecologiecitoyenne.fr

Meudon pour tous

Réduire la consommation d’énergie et accélérer la réduction des émissions de CO2 de nos bâtiments publics

L’urgence climatique, la guerre en Ukraine, nous alertent sur notre dépendance en matière énergétique et sur l’urgence de réduire nos émissions de CO2. Le secteur du bâtiment représente 19 % de nos émissions de carbone. La rénovation des bâtiments doit permettre de réduire la consommation d’énergie et les émissions de carbone associées.

À Meudon, soyons exemplaires et innovants pour une meilleure isolation des bâtiments publics afin d’améliorer leur performance thermique, pour remplacer des sources d’énergie carbonées par des pompes à chaleur, pour installer des panneaux photovoltaïques pour produire électricité et eau chaude sanitaire.

Groupe Meudon pour tous (social-écologie) – denis.marechal@mairie-meudon.fr

Justice sociale et écologique

Carrières Arnaudet : arrêtons le massacre

Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France !
Non, non, non, encore non et toujours non !

Une proposition de préservation et de valorisation, déposée sur la Plateforme citoyenne de la Cour des Comptes attend votre soutien et votre commentaire : https://tiny.one/arnaudet

Deux manifestations, le 9 avril et le 15 mai, ont visibilisé le refus de ce comblement, exprimé par de nombreux Meudonnais es.

Pour suivre ce sujet : https://www.facebook.com/Arnaudet-Carrières-de-Meudon-en-Lutte-107321768635540/

Liste Justice Sociale et Écologique
Site : contact@jse-meudon2020.fr
FB : https://www.facebook.com/jse.meudon2020.fr/   

Mise à jour le : 23 juin 2022