Expression des groupes politiques

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Ensemble pour Meudon

La gestion et les projets de la Municipalité salués par la Chambre régionale des comptes !

Le rapport d’observations définitif de la Chambre Régionale des Comptes d’Ile-de-France (CRC) a été présenté en Conseil municipal le 25 mars dernier. Couvrant les exercices 2014 et suivants, ce contrôle met en lumière la très bonne gestion de notre Ville et la pertinence des choix de notre Municipalité pour l’avenir.
Le rapport très fourni a fait l’objet d’un travail coopératif au long de l’année 2020 entre les auditeurs et les services de la Ville, qui se sont mobilisés malgré un contexte et des conditions difficiles. Rappelons que la crise sanitaire a grandement déstabilisé le fonctionnement habituel des collectivités territoriales.
La CRC n’a formulé que trois rappels au droit et trois recommandations, très techniques déjà en cours d’étude ou de mise en œuvre par les services. Elle a surtout souligné l’exemplarité de l’organisation interne de la collectivité et la saine gestion de la Municipalité.

I- Une organisation interne efficace et optimisée

En premier lieu, la CRC s’est particulièrement concentrée sur le service de la Commande publique et la qualité de traitement des marchés publics, qu’elle salue sans réserve. Plus généralement, le fonctionnement de la collectivité et la gestion des ressources humaines reçoivent aussi un satisfecit.

Depuis 2014, la Municipalité a engagé une démarche volontariste de maîtrise et de rationnalisation de la masse salariale sans baisse de la qualité du service rendu aux usagers, entraînant une diminution des dépenses de personnel de 4 % entre 2014 et 2018. 

Parallèlement, la modernisation des procédures et le déploiement de nouveaux outils ont permis de renforcer le travail collaboratif, l’efficacité des services et la dématérialisation des tâches, au bénéfice des collaborateurs comme des citoyens. Ces choix se sont révélés précieux et déterminants lors de la crise sanitaire, permettant à Meudon le maintien sans interruption de notre service public local.

Par ailleurs, la CRC souligne que « l’absentéisme s’établit à un niveau plutôt inférieur à celui des communes comparables, et est en diminution ». Cela témoigne à la fois de la mobilisation et du dévouement exemplaires de nos agents municipaux, comme de la sérénité qui règne au sein de la collectivité.

II- Des politiques publiques parfaitement pilotées malgré le chaos institutionnel

En second lieu, la CRC a questionné – et nous nous en félicitons, puisque nous le dénonçons depuis longtemps ! – le millefeuille institutionnel ubuesque qui règne en Ile-de-France, entre les différents niveaux de collectivités (ville, territoire, département, métrople et région).

Cette désorganisation dans la répartition des compétences et la mise en œuvre de l’action publique est principalement le fait de la loi NoTRE de 2015, voulue par le Président François HOLLANDE, et qui continue de déstabiliser le fonctionnement des collectivités franciliennes. La CRC note « la persistance de l’enchevêtrement des compétences, notamment en matière d’aménagement », qui complexifie toute les réalisations.

En effet, l’aménagement est une compétence qui a été transférée depuis le 1er janvier 2018 au territoire GPSO, privant ainsi les villes et les élus locaux d’un levier essentiel de développement local et de gestion urbaine. De fait, GPSO ne disposait pas et ne dispose toujours pas des moyens humains et financiers nécessaires pour exercer cette compétence, ni de la connaissance fine des réalités locales.

Dans ces conditions, au regard de l’importance des opérations engagées, notamment pour l’éco-quartier de la Pointe de Trivaux débuté dès 2012, notre Municipalité a fait le choix de continuer à piloter et mettre en œuvre ces politiques publiques d’aménagement.

Bien nous en a pris, puisque la CRC reconnaît que « les travaux ont été engagés avec diligence et efficacité », faisant ainsi primer la rationalité dans l’action publique locale à une réalité juridique défaillante.

III- Une excellente santé financière au service de projets ambitieux

Enfin, la CRC reconnait que les modernisations enclenchées dans de nombreux secteurs municipaux, antérieurement ou concommitamment à son audit, permettront de répondre à l’ensemble de ses recommandations.

Elle salue aussi la très saine gestion de la Ville ! La stabilité politique de la Municipalité et la grande rigueur des services municipaux permettent de fournir les moyens de concrétiser une vision à long terme, dont notre ville et ses habitants profitent. La CRC conclut en expliquant que « la situation de la commune est tout à fait saine et lui permettra de financer son programme de travaux […] La commune développe un plan d’investissement très important pour les années à venir ».

Ce rapport extrêmement positif de la CRC entre donc parfaitement en résonnance avec notre budget 2021 où nous maintenons, vaille que vaille, une politique d’investissements volontariste. Conformément aux engagements formulés auprès des Meudonnais en 2020, et qu’ils ont plébiscités, la Municipalité poursuit la mise en œuvre de son programme avec des projets ambitieux qui amélioreront le cadre de vie et la qualité du service du public local à Meudon.

Aujourd’hui, les grands projets du mandat et nos propositions ont trois ambitions : que Meudon soit une ville durable, une ville où il fait bon vivre ensemble et une ville attractive. Au vu de la solidité de nos finances et de notre organisation communale, malgré un climat particulièrement incertain, nous avons la conviction de parvenir à atteindre ces objectifs !

La majorité municipale

Meudon écologie citoyenne

La Chambre régionale des comptes recadre Meudon

La chambre régionale des comptes a rendu son rapport sur les comptes et la gestion de la commune de Meudon. Cette dernière formule plusieurs commentaires et rappels au droit.

Sur la gestion des ressources humaines, il est indiqué que « le rattachement direct de services au cabinet du maire et l’apparente confusion des moyens avec ceux du centre communal d’action sociale (CCAS) appellent des réponses rapides ». Des irrégularités dans le recours aux contractuels notamment dans le secteur de la petite enfance sont pointées « la grande majorité des agents contractuels recrutés au titre de la vacance temporaire d’un emploi dans l’attente du recrutement d’un fonctionnaire conservent ensuite ce statut dans des conditions irrégulières ». La gestion des logements de fonction des agents de la commune se fait en outre selon la Chambre régionale des comptes « dans des conditions contraires aux textes ». Nous veillerons à ce que la mairie de Meudon mette fin à ces illégalités.

La juridiction financière relève en outre des dysfonctionnements dans le portage des opérations d’aménagement, qui devraient relever de la compétence de GPSO et non de la commune de Meudon. Ce rappel au droit condamne en particulier le projet de comblement des magnifiques carrières situées sous la colline Rodin. L’abandon de ce seul projet controversé générait une économie de 6 millions d’euros selon le rapport. Une manne qui pourrait être investie pour enfin enclencher la transition écologique, rénover les écoles meudonnaises en mauvais état et préserver le patrimoine de notre ville.

Renaud Dubois, Bouchra Touba, Louis de Costil, Gabrielle Laprévote
Pour la liste Meudon écologie Citoyenne
meudonecologiecitoyenne.fr

Meudon pour tous

Présidentielle 2022 : il faut réanimer le front républicain !

Un an avant l’échéance présidentielle de 2022 le présupposé est que la candidate du Rassemblement national (RN) sera forcément au second tour et que celui ou celle qui l’affrontera n’est plus assuré(e) de l’emporter, faute de pouvoir rassembler largement derrière sa personne le camp républicain.

Rappelons qu’en 2017 ni Laurent Wauquiez, président par intérim du parti Les Républicains (LR), ni Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France Insoumise (LFI), n’ont appelé au rassemblement républicain au second tour. Cette rupture est inquiétante. Frappé par une longue crise sanitaire, le pays aura besoin de toutes les bonnes volontés pour se reconstruire.

Groupe Meudon pour tous (social-écologie) – denis.marechal@mairie-meudon.fr

Justice sociale et écologique

La carrière Arnaudet est toujours en danger

Les meudonnais étaient rassurés par les articles parus il y a quelques mois dans les journaux annonçant que « la carrière classée était sauvée ». C’était sans compter sur l’obstination de la mairie et du ministère ! Ils ont lancé pas moins de quatre procédures différentes faisant appel de la décision du tribunal de Cergy qui interdisait le comblement. Ces procédures, lourdes et chères, engagent des frais considérables, payés par le contribuable. Les meudonnais financent donc des recours qui vont à l’encontre de leurs souhaits : conserver intacte la carrière Arnaudet et la préserver d’un comblement irréversible par les déblais du « Grand Paris ».

Deux points sont très préoccupants et nous invitent à rester vigilants et mobilisés :

  • la Cour d’appel n’a laissé que trois semaines avant la clôture de l’instruction. Un délai si court est proprement exceptionnel selon le cabinet d’avocats « Corinne Lepage » du collectif de Sauvegarde du site.
  • 8 millions d’euros ont été portés au budget 2021 de la municipalité pour le comblement de cette carrière. 

Nous vous invitons plus que jamais à faire connaître votre opposition à ce projet à la Municipalité, et cela très rapidement !

Liste Justice Sociale et Ecologique

contact@jse-meudon2020.fr
https://www.facebook.com/jse.meudon2020.fr

Mise à jour le : 06 mai 2021