Ecoutez

Expression des groupes politiques

En application de la loi du 2 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression est réservé aux groupes politiques composant le conseil municipal. Les textes, informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

Ensemble pour Meudon

Mobilisons les forces vives de Meudon !
La 4e édition de notre budget participatif est de nouveau un succès ! C’est la preuve que les instances et dispositifs de démocratie participative, mis en place ces dernières années à Meudon, sont désormais reconnus et utiles. Ce dialogue permanent avec les habitants est un atout précieux pour mobiliser toutes les bonnes volontés et faire évoluer notre ville, avec une évolution constante de ces outils.

S’investir pour concrétiser vos projets
Comme les précédentes éditions, le budget participatif 2022 a mobilisé largement les Meudonnais autour des projets qu’ils ont eux-mêmes proposés. Bel exercice participatif, près de 30 projets, dont la viabilité technique a été vérifiée par les services municipaux, ont été soumis au vote des habitants selon de nouvelles modalités.

Cette édition, dotée pour la première fois de 300 000 € (50 000 €/projet), était axée sur la double thématique de l’environnement et de la jeunesse. Et en ces temps de sobriété, de frugalité et de solidarité, les Meudonnais ont su formuler des propositions concrètes. Déjà lors des précédentes éditions, ce même état d’esprit prédominait avec l’adoption de projets importants qui font aujourd’hui la fierté de tous : l’épicerie participative de Val Fleury, le Repair café de Meudon-la-Forêt pour la réparation d’électroménager, ou encore la ressourcerie textile La Refile… autant de lieux animés par des bénévoles passionnés !

Pour la première fois aussi, tous les Meudonnais dès 12 ans pouvaient participer, témoignage de notre volonté de faire davantage participer la jeunesse de notre ville et reconnaissance des belles idées qu’elle peut initier. De la même manière, puisque les projets d’envergure sont des oeuvres à plusieurs mains, la possibilité de déposer des projets au nom d’un collectif (association, classe d’élèves, etc.) a été ouverte. Les 6 projets adoptés par les habitants et financés seront ainsi mis en œuvre dans les prochains mois, pour eux et par eux.

Concerter pour animer votre ville
Ces nouvelles orientations font par ailleurs écho aux évolutions des instances de démocratie participative mises en oeuvre en 2021. Après quelques années d’existence et de « rodage », le fonctionnement des conseils de quartier a été revu afin d’être plus percutant et collaboratif : fusion des conseils et renforcement de la représentativité des habitants, fonctionnement par ateliers de travail concrets, attribution d’un budget dédié à l’animation locale…

C’est ainsi que près de 100 conseillers de quartier ont été mobilisés sur des projets structurants, comme le « plan vélo » de GPSO ou, actuellement, l’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI). Il s’agit de penser le temps long et de façonner la ville de demain.
De beaux projets d’animation sont aussi portés par les conseillers dans chacun des 3 quartiers, notamment la réalisation d’une animation pour le Beaujolais nouveau dans le quartier Centre-Val Fleury ou la préparation d’une « fête des guinguettes » au printemps dans le quartier Bellevue – Meudon-sur-Seine. Autant d’initiatives qui montrent que les citoyens peuvent être acteurs de leur quotidien.

Précisons également que la place des jeunes meudonnais a été accrue, pour mieux prendre en compte leur vision et leurs souhaits. Une nouvelle instance, dédiée aux adolescents, a été créée en 2021. Ce Conseil consultatif des jeunes (CCJ) vient compléter le travail déjà entamé avec le Conseil municipal des jeunes (CMJ). Leurs représentants ont d’ailleurs été inclus au sein de chaque conseil de quartier, il n’y a pas d’âge pour avoir de bonnes idées ! Et c’est justement à l’initiative du CMJ qu’a été lancé en octobre dernier un questionnaire auprès de tous les jeunes pour recueillir leurs propositions et penser la ville de demain.

S’engager pour le bien commun
Nous avons enfin la conviction que la démocratie participative répond à un enjeu d’intérêt général. Dans le cadre de la nouvelle stratégie 2022-2024 du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), un vaste maillage territorial est mis en place, afin que tous les acteurs de notre ville soient en lien et contribuent chacun à leur manière à l’objectif de sécurité et de tranquillité publiques.

Gardiens d’immeubles, commerçants, travailleurs sociaux, Police nationale, Police municipale, Éducation nationale… tous collaborent étroitement pour mener des actions de prévention, notamment contre les cambriolages, les démarchages abusifs, le décrochage scolaire, les violences intrafamiliales…

Notre Municipalité a souhaité ajouter une maille supplémentaire à cette toile en associant les citoyens, au travers du nouveau dispositif « Participation citoyenne », élaboré par le Ministère de l’Intérieur et déployé sur notre territoire en partenariat avec la Police nationale. Ce dispositif permet d’associer les habitants à l’ensemble de ces initiatives. Deux référents citoyens par conseil de quartier ont ainsi été désignés et les associations de quartier vont aussi être invitées à contribuer.

Si l’appel d’urgence en composant le 17 reste indispensable pour signaler un problème ou apporter un témoignage, « Participation citoyenne » va permettre d’offrir un espace d’échanges dédié aux sujets de sécurité et de prévention, au plus près des préoccupations des habitants.

C’est ainsi que nous concevons la démocratie participative à Meudon dans toutes ces dimensions, en associant le plus grand nombre et en responsabilisant, en faisant confiance à cette intelligence collective qui porte les plus belles réussites et nous permet, collectivement, d’améliorer la vie d’aujourd’hui et de demain dans notre ville.

La majorité municipale
Ensemble pour Meudon

Meudon écologie citoyenne

Hangar Y : le rêve s’écrase en vol

Après des années d’abandon, le hangar Y réouvre enfin. Mais au bénéfice de qui ? Ce monument historique a été cédé pour 35 ans à une entreprise privée à but lucratif pour une bouchée de pain: 1,333 € puis 8.000 € / mois : un loyer dérisoire au regard de ce que le hangar Y et ses 10 hectares peuvent rapporter alors que l’investissement pour les travaux est financé par de l’argent public, via un prêt de la caisse des dépôts. L’entreprise a les mains libres pour le « valoriser » car elle n’est pas simple locataire mais dispose des mêmes droits que ceux d’un propriétaire. Derrière des projets culturels de façade, l’entreprise entend faire de ce joyau historique un vulgaire et rentable centre de « tourisme d’affaires de l’ouest parisien »[1][1].  L’attribution de ce juteux contrat est en outre entachée de soupçons, la procédure ayant été truquée pour qu’une seule entreprise puisse candidater.

La société du milliardaire Jousset use habilement de tours de passe-passe juridiques :  impunité pour les nuisances sonores qui dérangent faune et riverains, tolérance pour le stationnement sauvage, dispense d’enquête environnementale. La plus belle pirouette reste l’exclusion d’une partie du site du périmètre du domaine national de Meudon. L’entreprise échappe donc aux règles de protection du patrimoine, ce qui lui permettra de construire ses salles de restaurant et de séminaire et son immense parking, en plein cœur d’un espace protégé. Les profits s’envolent, l’intérêt général se crashe et la ville de Meudon applaudit.


[1][1] https://www.cultureetpatrimoine.com/catalogue/hangar-y-projet/

Renaud Dubois, Bouchra Touba, Louis de Costil, Gabrielle Laprévote
https://meudonecologiecitoyenne.fr

Meudon pour tous

Meudon : Des cours d’école pour lutter contre le changement climatique

Nous devons nous préparer à vivre une hausse des températures avec des étés plus chauds et des canicules plus intenses et plus fréquentes. La cour d’école traditionnelle a été conçue sans prise en compte de la question environnementale. La cour d’école doit être un lieu de jeux, de partage et d’apprentissage, mais aussi un espace plus naturel où l’eau de pluie peut s’infiltrer et la biodiversité peut éclore. La cour devient ainsi un lieu plus riche, pouvant servir de support pédagogique.

Les parents peuvent être également associés au projet et les expériences en cours montrent que les enfants sont épanouis et que ces espaces renouvelés et végétalisés fonctionnent bien.

Groupe Meudon pour tous (social-écologie) – denis.marechal@mairie-meudon.fr

Justice sociale et écologique

Carrières Arnaudet : arrêtons le massacre

Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France ! Non au comblement des carrières classées Arnaudet par des déblais de chantiers d’Ile-de-France !
Non, non, non, encore non et toujours non !

Une proposition de préservation et de valorisation, déposée sur la Plateforme citoyenne de la Cour des Comptes attend votre soutien et votre commentaire : https://tiny.one/arnaudet

Deux manifestations, le 9 avril et le 15 mai, ont visibilisé le refus de ce comblement, exprimé par de nombreux Meudonnais es.

Pour suivre ce sujet : https://www.facebook.com/Arnaudet-Carrières-de-Meudon-en-Lutte-107321768635540/

Liste Justice Sociale et Écologique
Site : contact@jse-meudon2020.fr
FB : https://www.facebook.com/jse.meudon2020.fr/   
* Tribune datant de juin 2022

Mise à jour le : 24 octobre 2022