Depuis le 1er juin, la circulation des véhicules Crit’Air 4, 5 et non classés est interdite dans le périmètre de l’A86, du lundi au vendredi de 8h à 20h !

La vignette Crit’Air

Pour circuler dans une ZFE, comme lors des pics de pollution, la vignette Crit’Air doit être apposée sur son parebrise. Celle-ci permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Une interdiction progressive de la circulation des véhicules est mise en place selon le niveau de vignette et des plages horaires.

L’apposition de la vignette Crit’Air est obligatoire pour les véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées mais elles ne sont pas concernés par les restrictions de circulation.

Zone à faibles émissions :
qu’est-ce que c’est ?

La zone à faibles émissions métropolitaine (ZFE) comprend toutes les communes situées à l’intérieur du périmètre délimité par l’autoroute A86. Les véhicules Crit’Air 5 (voitures, camions, bus, scooters, motos) y sont déjà interdits. C’est désormais au tour des Crit’Air 4 !

Cette zone englobe Meudon et 61 autres communes franciliennes dans un périmètre autour de l’A86. Il est prévu d’y interdire la circulation des voitures classées Crit’air 4, 5 et non classées, du lundi au vendredi de 8h à 20h.

À l’instar des communes incluses à l’intérieur de ce périmètre de référence, la Ville doit répondre à une urgence sanitaire et climatique. En effet, si la qualité de l’air tend à s’améliorer depuis quelques années dans notre Métropole, la situation y reste particulièrement préoccupante en raison des dépassements réguliers des seuils réglementaires des polluants tels que le dioxyde d’azote et les particules, notamment sur le territoire métropolitain.

Les véhicules Crit’Air 4, 5 et non classés seront, depuis le 1er juin, interdits à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86, y compris sur le boulevard périphérique et dans les bois de Vincennes et de Boulogne.

Des aides pour acheter un véhicule propre

Si votre automobile remplit toujours les conditions pour circuler, il se peut qu’elle ne coche plus toutes les cases dans 1 an (interdiction des Crit’Air 3) ou dans 3 ans (interdiction des Crit’Air 2 à l’horizon 2024). Pas de panique ! La Métropole du Grand Paris et de l’État ont mutualisé leurs aides pour faciliter l’achat d’un véhicule propre.

Le coup de pouce financier peut ainsi atteindre 19 000€ pour un véhicule neuf et 12 000e pour un véhicule d’occasion. Les ménages les plus modestes peuvent, depuis le mois de mars, bénéficier d’un microcrédit garanti par l’État à hauteur de 50%, cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion.

Bénéficiez du bonus écologique et de la prime à la conversion !

Mise à jour le : 02 juin 2021

Lire aussi