Accompagnement médico-social

Veille saisonnière

Tous les ans, la veille saisonnière du plan national canicule est déclenchée le 1er juin. Il est automatiquement désactivé le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien.

Qu’est-ce que la veille saisonnière ?

C’est la période pendant laquelle le Centre communal d’action sociale (CCAS) veille à ce que les personnes les plus vulnérables soient mises à l’abri du danger des fortes chaleurs.

Une assistance est assurée en cas d’accident climatique : appels téléphoniques, visites, orientation vers les services compétents… L’inscription est volontaire et les informations communiquées sont confidentielles.

Comment bénéficier de la veille saisonnière ?

Le CCAS de la Ville met en place une procédure d’inscription volontaire sur le registre des personnes vulnérables. Ces personnes bénéficieront si besoin est de l’intervention des services sociaux et sanitaires en cas de fortes chaleurs.

  • Pour les seniors : appelez le service coordination gérontologique du CCAS au 01 41 14 82 53. Vous pouvez aussi appeler le 01 41 1481 70 uniquement en juillet et en août..
  • Pour les personnes handicapées : appelez le 01 41 14 80 87 (mission handicap-santé du CCAS).

Comment s’inscrire ?

L’inscription peut se faire à la demande de la personne elle-même ou à la demande d’un tiers avec son accord. La radiation du registre est ensuite possible par simple courrier.

CRAMIF (accompagnement de l’assurance maladie)

Le Service social de l’Assurance Maladie (CRAMIF) accompagne les assurés du régime général domiciliés dans les Hauts-de-Seine dont l’état de santé affecte leur vie quotidienne et/ou professionnelle.

Il les informe, les conseille dans leurs démarches pour trouver des solutions adaptées à leurs difficultés d’accès aux soins, de maintien à l’emploi, de perte d’autonomie liée à leur situation de handicap ou d’âge avancé.

PRATIQUE
Au centre social Millandy
Sur rendez-vous au secrétariat du Service social de l’Assurance Maladie
01 71 10 90 56

France Alzheimer

L’association France Alzheimer vous accueille lors de permanences d’accueil et de soutien psychologique aux familles dont un proche est atteint de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés. 

PRATIQUE
Association France Alzheimer
Maison des associations de Bièvres
01 46 42 22 16

Orientation vers un établissement ou service médico-social

Il existe différentes structures d’hébergement, chacune répondant aux besoins spécifiques de la personne et de son handicap (plus de détails sur le site du conseil départemental).

CITL (initiation au travail et aux loisirs)

Les centres d’initiations au travail et aux loisirs (CITL) proposent aux personnes inaptes au travail une activité variée afin de développer ou de maintenir leur potentialité d’insertion sociale.

Les CITL sont des lieux d’accueil à la journée des personnes handicapées inaptes au travail qui proposent des activités aussi bien manuelles que physiques sous forme d’ateliers. Certains centres ont pour projet l’insertion en milieu professionnel protégé ou accueillent des travailleurs d’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) à temps partiel.

Ces structures sont appelés foyers occupationnels de jour dans d’autres établissements. Le choix de l’établissement appartient à la personne handicapée ou à sa famille mais doit également tenir compte des places disponibles.

Les foyers d’accueil médicalisés

Ces établissements ont pour but d’accueillir des personnes handicapées physiques, mentales ou atteintes de handicaps associés dont la dépendance totale ou partielle requiert l’assistance d’une tierce personne pour la plupart des actes de la vie quotidienne, ainsi que d’une surveillance médicale et de soins constants.
Elles proposent généralement un accueil à temps plein et quelques places d’externat.

À la fois structures occupationnelles et structures de soins, les Foyers d’Accueil Médicalisé obéissent à des règles de double tarification : un tarif pour les prestations de soins et un tarif couvrant les frais d’hébergement identique à celui des foyers d’hébergement.

Les foyers intégrés

Les foyers intégrés sont des logements collectifs comprenant des appartements pour deux ou trois personnes handicapées qui bénéficient d’un soutien éducatif plus accentué que les services d’accompagnement. Ces résidents assument leur loyer et les frais concernant leur quotidien.

Le foyer intégré est un intermédiaire entre le foyer d’hébergement classique et le service d’accompagnement à la vie sociale.

Le choix de l’établissement appartient à la personne handicapée ou à sa famille mais doit également tenir compte des places disponibles. Le département participe au financement des foyers intégrés, logements collectifs pour les travailleurs handicapés.

Les foyers de vie

Les foyers de vie ou foyers occupationnels accueillent les adultes handicapés qui sont inaptes à l’exercice d’une activité professionnelle, y compris en milieu de travail protégé mais qui disposent d’un minimum d’autonomie pour accomplir les actes simples de la vie quotidienne. Ils assurent dans leurs locaux, la prise en charge au cours de la journée et un hébergement la nuit.

Le choix de l’établissement appartient à la personne handicapée ou à sa famille mais doit également tenir compte des places disponibles.

Conditions

L’admission dans ce type de foyer se fait sur décision de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Les frais de séjour en foyer peuvent être pris en charge au titre de l’aide sociale en fonction des ressources de la personne handicapée. Une contribution est ainsi calculée, lui laissant à disposition un minimum de ressources fixé par décret. 

Pièces à fournir

  • Télécharger le dossier
  • Télécharger le certificat médical 
  • Le parcours professionnel 
  • Un certificat médical daté de moins de 3 mois,
  • Une photocopie recto verso d’un justificatif d’identité de la personne handicapée et, le cas échéant, de son représentant légal (pièce d’identité en vigueur ou titre de séjour en cours de validité ou tout autre document d’autorisation de séjour en France),
  • Une photocopie d’un justificatif de domicile,
  • Une attestation de jugement en protection juridique (le cas échéant).

À SAVOIR
Ce dossier complet rempli devra être déposé au service aide sociale du CCAS qui le transmettra à la MDPH. Vous pouvez également l’adresser directement au service compétent.

Soins infirmiers à domicile

Une prise en charge est proposée aux personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans nécessitant des soins d’hygiène et infirmiers. Ce service intervient sur prescription médicale. Ce service est agréé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui détermine le nombre de patients pris en charge.

PRATIQUE
01 41 14 80 94
Secrétariat ouvert du lundi au vendredi
De 8h30 à 12h / 13h30 à 17h30

Accompagnement sociale : la coordination gérontologique du CCAS

Ce service accueille les personnes de 60 ans et plus et leur entourage pour les aider à analyser leurs difficultés et identifier les solutions.

Écoute et conseil

La coordination gérontologique

  • Écoute et conseille les solutions les mieux adaptées quelque soit le problème
  • Informe sur les droits, les services et les prestations dont la personne peut bénéficier
  • Oriente vers les professionnels compétents

Animer et intervenir

La coordination gérontologique

  • Met en place des animations ouvertes aux personnes isolées pour favoriser le lien social
  • Intervient sur le terrain (visite à domicile, en EHPAD…)
  • Propose des rendez-vous de santé, loisirs et culture pour les personnes isolées et dépendantes.
  • Mets en place des actions de prévention (café mémoire, atelier équilibre, semaine bleue…). En partenariat avec le Club senior de la sérénité , le centre social Millandy (voir informations ci-contre), l’association France Alzheimer et l’association Vedibe. 

Le service travaille également en collaboration avec les médecins, les paramédicaux, les hôpitaux, les associations, les travailleurs sociaux ainsi qu’avec le réseau de santé Osmose.

Se former pour aider un proche

Vous pouvez bénéficier de formations d’aidants familiaux dans les locaux de l’accueil de jour Odilon Lannelongue à Vanves, ou après d’autres accueils de jour répertoriés dans les Hauts-de-Seine. Durant la formation, votre proche peut-être accueilli le jour.

PRATIQUE
01 41 14 82 53 / 81 70

Services médicaux d’urgence

Déclarer un accident

En cas d’accident causé par un tiers, le bon réflexe est d’informer sa caisse d’Assurance Maladie.

Coups ou blessures volontaires, morsure d’animal, accident scolaire, de circulation ou sportif, chute suite à un mauvais entretien de la voirie… Lorsque vous être blessé par un tiers, vous êtes la victime : c’est la responsabilité d’un autre qui est donc engagée.

Le bon réflexe est alors de déclarer tout de suite votre accident ou votre blessure à votre Caisse d’Assurance Maladie. Cette démarche permet ainsi à l’Assurance Maladie de se retourner vers le responsable de l’accident ou de son assureur pour obtenir le remboursement des frais engagés pour vos soins. Grâce à cette démarche, ce n’est pas l’Assurance Maladie qui paie mais la compagnie d’assurance du tiers responsable, ou à défaut, le tiers responsable.

Un geste simple et citoyen qui améliore la gestion de notre système de santé. Dans tous les cas, rien ne change pour vous : vos soins ou votre éventuel arrêt de travail sont pris en charge dans les conditions habituelles.

L’Assurance Maladie a mis en ligne un site Internet pour faire sa déclaration d’accident depuis son mobile.

LE SAVIEZ-VOUS ?
La personne responsable de l’accident peut être un particulier (personne physique), une entreprise ou une administration (personne morale). Le Code de la Sécurité sociale prévoit qu’un recours peut être engagé par les organismes de protection sociale contre la personne dont la responsabilité est engagée.

Défibrillateurs

Où trouver des défibrillateurs à Meudon ?

Comment utiliser un défibrillateur ?

Par la Croix-Rouge française

Premiers secours

Témoin d’un accident ?

Si vous êtes témoin d’un accident, sachez que vous êtes le premier maillon de la chaîne de secours. À ce titre, vous devez donner l’alerte.

Qui contacter ?

  • Le 18 : les sapeurs-pompiers pour tout problème de secours, notamment d’accident, incendie
  • Le 15 : le SAMU pour tout problème urgent de santé
  • Le 17 : la police pour tout problème de sécurité ou d’ordre public

Quelles informations transmettre ?

  • Votre numéro de téléphone ou celui de la borne d’où vous appelez
  • La nature du problème, maladie ou accident
  • Les risques éventuels : incendie, explosion, effondrement, produit chimique et tout autre danger
  • La localisation très précise de l’évènement
  • Le nombre de personnes concernées
  • La description de l’état de chaque victime

Les gestes de premiers secours

Le soir et le week-end

LE 15 AVANT TOUT !
Avant de contacter ces établissements ou numéros, vous devez impérativement appeler le 15. Vous serez ensuite redirigé.
Le 112 depuis un portable

Maison de garde intercommunale

  • Où ? 10 bd des frères Vigouroux à Clamart.
  • Quand ?
    • tous les jours de 20h à minuit
    • dimanches et jours fériés de 9h à minuit
  • Les urgences dentaires vous reçoivent sans rendez-vous
    • uniquement les dimanches et jours fériés
    • 9h à 12h / 14h à 17h.

ATTENTION !
Accueil des patients sur place uniquement après appel du 15 (sauf pour les urgences dentaires).

SOS 92 – Gardes et urgences médicales à domicile

L’ association départementale de permanences de soins envoie des médecins conventionnés 24h/24, 7j/7, à votre domicile

  • 01 46 03 77 44

Autres services d’urgence

Police secours17 / 112
Pompiers18
SOS médecins36 24
Urgences dentaires01 46 03 77 44
Urgences bronchioliteMédecins:  0820 800 880
Kiné: 0820 820 603
SOS Psychiatrie01 43 87 79 79
Urgences psychiatriques01 40 47 04 47 (24h/24)
Centre anti-poison01 40 05 48 48 ou 45 45

Pharmacies de garde

Chaque dimanche et jours fériés, les pharmacies se relaient pour ouvrir.

Offres de soin

Professionnels de santé et établissements de soins

Où trouver tous les numéros santé

Les professionnels de santé, hôpitaux et cliniques sont répertoriés sur le site de l’Assurance Maladie : ameli-direct.fr

Les centres de santé de la Croix-Rouge Française

  • Centre de santé de la Croix-Rouge Française. Dans le quartier Val-Fleury, le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge Française propose une large offre de soins. L’établissement est ouvert toute l’année du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h. Prendre rendez-vous sur Doctolib.
    • Médecine générale
    • Dermatologie
    • Psychiatrie
    • Gynécologie
    • Rhumatologie
    • Endocrinologie
    • Ophtalmologie
    • Allergologie
    • Oto-rhino-laryngologie
    • Chirurgie dentaire (soins et prothèses)
    • Orthodontie
    • Stomatologie

103 rue Henri-Barbusse, Meudon
01 40 32 34 05
Site Internet

BON À SAVOIR
La structure pratique le tiers-payant et les tarifs conventionnés par la Sécurité sociale, sans dépassement d’honoraires.

  • EPS Erasme (psychiatrie de l’enfant, adolescents et adultes)

143 avenue Armand Guillebaud, Antony
01 46 74 33 99
Site Internet

  • Centre médico psycho pédagogique (CMPP) Alfred Binet (enfants)

19 rue du Val, Meudon
01 45 34 40 45
Courriel

  • Centre médico psychologique (adolescents et jeunes adultes)

11 rue de la République, Meudon
01 46 29 06 90

  • Centre médico psychologique (Adulte)

60 route du Pavé Blanc, Clamart
01 41 07 92 00
Courriel

Numéros utiles

Addictions

  • Ecoute Alcool : 0 811 91 30 30 (coût d’une communication locale depuis un poste fixe)
    • 7 j/7 
  • Alcooliques anonymes : 01 43 25 75 00
  • Ecoute Cannabis : 0 811 91 20 20 (coût d’une communication locale depuis un poste fixe)
    • 7 j/7 
  • Tabac Info Service : 39 89 (0,15 euros/min)
    • Lundi au samedi
    • 9h à 20h 
  • Drogues, alcool, tabac info service : 0 800 23 13 13 (gratuit depuis un poste fixe)
    • 7 j/7

Détresse, maltraitance, violence, victimes

  • Maltraitance des personnes âgées : 39 77
    • Lundi au vendredi
    • 9h à 19h
  • Viols femmes information : 0 800 05 95 95
    • Lundi au vendredi
    • 10h à 19h
  • Violences conjugales : 39 19
  • Suicide écoute : 01 45 39 40 00
    • 7j/7
    • 24h/24
  • Assistance victime des Hauts-de-Seine : 01 47 21 66 66

Santé, prévention

  • Écoute sexualité contraception : 0 800 803 803
    • Lundi au vendredi
    • 9h30 à 19h30
    • Samedi
    • 9h30 à 12h30
  • Écoute cancer : 0 810 810 821
    • Lundi au vendredi
    • 8h à 18h
  • SIDA Infos : 0 800 840 800 (appel gratuit)
    • 7j/7
    • 24h/24
  • Fil santé jeunes : 32 24
    • 8h à minuit
    • pour les 12/25 ans

Hôpitaux les plus proches

  • Pôle de santé du Plateau 

3 avenue de Villacoublay, Meudon-la-Forêt
01 41 28 10 00
Site Internet

  • Hôpital Antoine Béclère 

157 rue de la Porte de Trivaux, Clamart
01 45 37 44 44
Site Internet

  • Centre hospitalier des quatre villes 

141 grande Rue, Sèvres
01 77 70 70 70
Site Internet

  • Hôpital d’Instruction des Armées Percy 

101 avenue Henri Barbusse, Clamart
01 41 46 60 00
Site Internet

Services de maintien à domicile

Ce service de proximité intervient auprès des personnes âgées et/ou handicapées pour les aider dans les actes essentiels de la vie quotidienne. De multiples services sont proposés pour préserver leur autonomie et leur vie sociale.

Bien vivre chez soi (aide aux tâches quotidiennes)

Le CCAS propose une aide à domicile pour l’entretien du logement, le repassage, les courses, l’aide à la toilette et aux repas, l’habillage, les sorties ou l’accompagnement dans la vie sociale.

Ces prestations sont effectuées du lundi au vendredi. Il est possible de bénéficier de ces services les week-ends et les jours fériés, grâce à la société de service à la personne Familles services, avec laquelle la Ville a signé un partenariat.

  • Le tarif est de 20,69€ (réévalué tous les ans) pour les personnes qui n’ont pas de prise en charge par leur caisse de retraite ou l’ APA.

Portage des repas

Ce service assure un passage quotidien et des menus variés et équilibrés.

Les repas sont livrés :

  • au domicile des personnes âgées, malades, isolées ou handicapées,
  • sur prescription médicale sans régime alimentaire particulier,
  • une fois par jour entre 8h et 12h,
  • 7 jours sur 7 ou 5 jours sur 7.

Télé-assistance

Ce système s’adresse aux personnes âgées ou handicapées. Il permet de déclencher un appel d’urgence 24h/24. Outre les cas d’urgence, un service d’écoute est assuré par un(e) psychologue 24h/24 et 7 jours/7.

Aide au transport

Un service de transport est disponible pour les personnes valides de 60 ans et plus qui doivent se déplacer en ville (intra-muros) pour des rendez-vous médicaux ou administratifs. L’accompagnement se fait de porte à porte avec le chauffeur.

Des déplacements hors de la commune sont possibles pour des consultations à l’hôpital (Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Châtenay-Malabry et Clamart) ou chez certains médecins spécialistes (liste par téléphone).

Les accompagnements sont assurés du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h (sauf le jeudi matin).

Soins infirmiers à domicile

Une prise en charge est proposée aux personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans nécessitant des soins d’hygiène et infirmiers. Ce service intervient sur prescription médicale. Ce service est agréé par l’Agence régionale de santé (ARS) qui détermine le nombre de patients pris en charge.

PRATIQUE
Service soins infirmiers à domicile du CCAS
01 41 14 80 45

Financer l’aide à domicile

Ce service peut être pris en charge à 100% grâce :

RÉDUCTION ET CRÉDIT D’IMPÔT
La personne aidée peut régler par Chèque emploi service universel (CESU) et bénéficier ainsi de 50% de réduction sur la prestation ou d’un crédit d’impôt sur le revenu.

Se loger quand on vieillit

Les aides

Une aide financière pour habiter en établissement spécialisé, un accompagnement humain à domicile, soutenir votre famille chez qui vous logez, plusieurs solutions aident à alléger le quotidien et celui de votre entourage.

Votre partenaire dans vos démarches :
la coordination gérontologique

La coordination gérontologique du CCAS, en partenariat avec des professionnels du monde médico-social, accueille les personnes âgées et leur entourage et analyse avec eux les difficultés, les attentes et les besoins en matière de prise en charge ou d’accompagnement.

Écoute, conseil, orientation vers les bons professionnels, aides dans les démarches et suivi sont des services précieux auprès desquels les seniors et leurs familles peuvent trouver des réponses.

  • Contacter le service Coordination gérontologique pour en savoir plus ou consultez la brochure du CCAS (page 14).

Les aides financières

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour les plus de 60 ans, permet d’aider au financement de dépenses liées à la perte d’autonomie à domicile ou en établissement.
  •  L’aide sociale à l’hébergement en établissement apporte un soutien financier pour aider à la prise en chargde des frais de séjour. Cette aide intervient après la sollicitation des obligés alimentaires.
  • L’allocation mensuelle d’aide aux familles (enfant ou petits-enfants) hébergeant leur(s) ascendant(s) à titre onéreux.
  • L’aide sociale pour la prise en charge des frais liés à l’intervention d’une aide à domicile

Contactez le service Aide sociale pour en savoir plus ou consultez la brochure du CCAS (page 9). 

Soins infirmier à domicile

Ce service intervient sur prescription médicale et est réservé aux plus de 60 ans ayant besoin de soins d’hygiène et de soins infirmiers complémentaires.

Une infirmière coordinatrice chapeaute les soins infirmiers, d’hygiène et de confort pour assurer un maintien à domicile dans les meilleures conditions en préservant l’environnement habituel.  Ce service est placé sous l’autorité de l Agence régionale de santé (ARS). 

  • Contactez le service Soins infirmiers à domicile pour en savoir plus ou consultez la brochure du CCAS.

Adapter et améliorer son logement

Vous avez plus de 70 ans et vous souhaitez adapter votre logement ? Grand Paris Seine Ouest et le dispositif Mieux chez moi peuvent vous soutenir financièrement, vous conseiller dans vos projets ou solliciter pour vous l’ensemble des aides financières possibles. L’agence Urbanis, collaborateur de GPSO, informe sur les avantages fiscaux, le déroulement d’un dossier et les informations utiles pour votre projet d’amélioration de l’habitat.

  • Une aide d’un montant maximal de 3 000 € pour réaliser vos travaux
  • Un conseil personnalisé sur les aménagements à réaliser en remboursant les frais de visite d’un ergothérapeute à votre domicile

CONTACT
Permanence sans rendez-vous
Au centre social Millandy
4e mercredi du mois, de 10h à 12h
Plus de renseignements au 01 41 10 81 10

Les foyers résidences

Les aides financières aux seniors

Aides au transport

Le Pass Navigo Amethyste

Le dispositif améthyste permet une réduction ou une gratuité des transports et, sous certaines conditions, l’accès illimité aux transports sur l’ensemble du réseau RATP, SNCF de Paris et de la banlieue parisienne. La demande est à faire auprès de la direction de la solidarité (ex CCAS) de la Ville. 

Le dispositif Amethyste est intégré dans votre passe Navigo et est valable 12 mois. Améthyste est une aide sociale facultative du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, instruite par le CCAS. 

Conditions d’obtention

  • Résider à Meudon depuis au moins 1 an
  • Être âgé de 65 ans ou plus, être non imposable ou imposé sans dépasser le plafond défini par le Conseil départemental (ligne 14 de votre fiche d’impôt)* 
  • Ou être âgé de 60 ans ou plus, en retraite anticipée et non imposable ou imposé sans dépasser le plafond défini par le Conseil départemental *
  • Ou être titulaire de la carte d’anciens combattants et être âgé de 65 ans ou plus
  • Ou être titulaire d’un brevet de veuve de guerre et être âgée de 65 ans ou plus
  • Ou être titulaire de la carte d’Ancien déporté ou Interné de guerre 1939-1945, 
  • Ou être titulaire du diplôme de la mère médaillée de la famille française et être âgée de 60 ans ou plus, 
  • Ou être titulaire de la carte d’invalidité à 80% et être âgé de 20 ans ou plus et être non imposable ou imposé sans dépasser le plafond défini par le Conseil départemental * ou bénéficier de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH)

*Plafond de ressources Conseil départemental des Hauts-de-Seine : 610 euros pour une personne seule et 763 euros pour un couple.

Pièces à fournir

  • Photocopie recto verso de la pièce d’identité
  • Photocopie du pass Navigo
  • Photocopie du dernier avis d’imposition ou dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition) (sauf pour les anciens combattants et les mères médaillées)
  • Photocopie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • Photocopie recto verso de la taxe d’habitation
  • Et selon votre situation :
    • photocopie de la carte du combattant
    • photocopie du diplôme de la mère médaillée
    • photocopie de la carte de veuve d’ancien combattant
    • photocopie de la carte d’invalidité
    • Allocation Adulte Handicapé
    • Attestation d’inaptitude au travail

Mobil’cité

Si vous êtes en situation de handicap, ou si vous avez plus de 65 ans et des difficultés pour vous déplacer, la direction de la solidarité (ex CCAS) vous propose deux types de transports : Mobil’cité ou Les petits accompagnements.

Le transport Mobil’cité est un véhicule adapté de 12 places. La prestation Mobil’cité comprend uniquement l’aide à l’accès au véhicule et le transport.

Le transport des Petits accompagnements est assuré par un chauffeur du service maintien à domicile de la Ville de Meudon. La prestation comprend le portage des sacs dans les escaliers, l’aide à la montée des étages, le transport et l’accompagnement à l’intérieur des bâtiments.

Conditions

  • Venir faire la carte au service d’aide sociale de la ville
  • Valable un an et renouvelable 
  • Pour un trajet régulier : les demandes doivent être effectuées auprès du service Aide sociale de la Ville
  • Les trajets à la demande avec le mobil’cité sont uniquement intra-muros pendant les horaires donnés et auprès d’une centrale de réservation 
  • Le transport Les petits accompagnements peut effectuer des trajets extra-muros (en limite de commune) et intra-muros

Participation financière

  • Personnes non imposables : gratuité 
  • Personnes seules payant moins de 610 € d’impôts : 30 € 
  • Personnes en couple payant moins de 763 € d’impôts : 30 € 
  • Au-delà : 60 €

Justificatifs / Pièces à fournir

  • Photocopie d’une pièce d’identité 
  • Photocopie du dernier avis d’imposition
  • Photocopie d’un justificatif de domicile
  • Photocopie de votre carte de handicap le cas échéant
  • Certificat médical en cas de handicap ponctuel 
  • Photo d’identité récente.

Aides à l’énergie (gaz et électricité)

Aides à l’électricité

Cette aide facultative vient en aide aux personnes âgées non imposables dans le paiement de leurs factures d’électricités. La demande se fait une fois par an et l’aide est versée directement au fournisseur d’électricité. 

Conditions

  • Ne pas être imposable sur le revenu
  • Avoir élu domicile à Meudon depuis plus de six mois
  • Avoir plus de 65 ans
  • Etre locataire ou propriétaire de son logement
  • Etre titulaire du contrat d’électricité

Pièces à fournir

  • Pièce d’identité
  • Livret de famille
  • Dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition) de l’année en cours
  • Dernière facture ou échéancier d’électricité 

OÙ ADRESSE SA DEMANDE ?
Se présenter directement au service Aide sociale du CCAS ou auprès de la mairie annexe pour instruire votre demande.

Aide au gaz

Cette aide sociale facultative vient en aide aux seniors de plus de 65 ans non imposables dans le paiement de leurs factures de gaz. La demande se fait une fois par an. L’aide est versée directement au fournisseur de gaz (EDF, ENGIE ou DIRECT ENERGIE). Se présenter au service aide sociale du CCAS ou à la mairie annexe pour instruire votre demande.

Conditions

  • Ne pas être imposable sur le revenur
  • Avoir élu domicile à Meudon depuis plus de 6 mois
  • Avoir plus de 65 ans
  • Être propriétaire de son logement
  • Être titulaire du contrat de gaz

Pièces à fournir

  • Pièce d’identité
  • Livret de famille
  • Dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition)
  • Dernière facture ou échéancier de gaz

À SAVOIR
Se présenter au service Aide sociale du CCAS pour instruire votre demande, ou à la mairie annexe. 

Aide sociale à l’aide à domicile

L’aide social à l’aide à domicile est destinée aux personnes en situation de vulnérabilité. Vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile (aide à la toilette, ménage etc.) si votre état de santé le justifie et si vous remplissez certaines conditions d’âge et de ressources.

La nature des aides proposées dépend de vos besoins. Il s’agit de services ménagers effectués par un service d’aide habilité, comme par exemple :

  • Le ménage de votre logement
  • L’entretien du linge
  • Une aide pour effectuer votre toilette
  • Les courses
  • La préparation des repas sur place.

L’aide peut être accordée en nature soit :

  • Sous forme de prise en charge des interventions assurées par un service d’aide à domicile,
  • Sous forme de versement d’une allocation représentative des frais d’aide à domicile limitée à 60% du coût des services ménagers.

Conditions

Vous devez avoir des difficultés pour accomplir les principales tâches ménagères et cette aide matérielle doit vous permettre de rester à votre domicile.

Conditions d’âge

  • d’au moins 65 ans,
  • ou d’au moins 60 ans si vous êtes reconnu(e) inapte au travail.
  • À défaut, si vous êtes retraité(e), vous pouvez peut-être bénéficier de l’aide proposée par votre caisse de retraite.

Conditions liées à la nationalité

  • de nationalité française
  • réfugié ou apatride muni de documents justifiant de cette qualité
  • ou encore étranger ressortissant d’un pays signataire de la convention européenne d’assistance sociale et médicale ou d’une convention de réciprocité ou d’un protocole d’accord en matière d’aide sociale avec la France.
  • Les personnes de nationalité étrangère (hors union européenne) justifiant d’un titre exigé pour séjourner régulièrement en France peuvent bénéficier de l’ensemble des prestations d’aide sociale dans les mêmes conditions que les personnes de nationalité française ; les personnes étrangères à l’Union Européenne peuvent bénéficier de certaines aides sous réserve de justifier de conditions légales d’attribution.

Conditions de ressources

Vous avez droit à l’aide sociale financée par votre département si vos ressources mensuelles (hors aides au logement) sont inférieures à :

  • 800 € si vous vivez seul,
  • 1 242 € si vous vivez en couple.

Si vos revenus sont supérieurs à ces montants, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite, qui peut également vous proposer une aide à domicile.

Le demandeur doit être dépourvu des ressources suffisantes pour faire face à la dépense. Cette insuffisance est appréciée soit par rapport à un plafond de ressources ou par rapport à la dépense à assumer. Les ressources prises en compte sont :

  • Les ressources personnelles : la plupart de vos ressources sont prises en compte. Seules sont exclues la retraite du combattant et les pensions attachées aux distinctions honorifiques,
  • Les ressources réputées provenir d’un capital, même non productif de revenus.

Conditions restrictives

  • La prise en charge des dépenses d’aide à domicile dans le cadre de l’aide sociale n’est pas cumulable avec d’autres prestations telles que l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie, voir paragraphe ci-dessus) ou un organisme de protection sociale (caisse de retraite principale et/ou complémentaire).
  • Par conséquent, une demande d’aide sociale à l’aide à domicile, n’est possible que pour les personnes relevant d’un GIR 5 ou 6 et pour qui la Caisse de retraite n’alloue pas de prestations similaires à l’aide sociale légale départementale.

Pièces à fournir

Si vous avez déposé une demande d’APA auprès du conseil départemental, vous devez aussi fournir :

  • Une photocopie de la notification d’accord ou de rejet au regard des aides légales versées par le Conseil départemental.

Si vous bénéficiez d’un régime de protection juridique, vous devez aussi fournir :

  • La copie du jugement de tutelle, de curatelle ou de sauvegarde de justice.

Le dossier pré-rempli est à retirer auprès du service aide sociale du CCAS. Vous pouvez également télécharger les pièces complémentaires qui vous seront demandés de remplir, en cliquant ci-dessous :

  • Photocopie de la carte d’invalidité au taux de 80 % en cours de validité,
  • Dernier avis d’imposition ou dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition),
  • Photocopie de la pièce d’identité (recto-verso) ou le titre de séjour en cours de validité,
  • Photocopie des trois derniers mois des ressources de l’ensemble du foyer fiscal,
  • Photocopie du livret de famille s’il y a des enfants à charge de moins de vingt ans.

OÙ DÉPOSER MON DOSSIER ?
Ce dossier rempli et complet devra être déposé au service aide sociale du CCAS qui le transmettra au Conseil Départemental. La décision d’admission à l’aide sociale est prise par le président du Conseil Départemental qui la notifie à l’intéressé(e).Vous pouvez également l’adresser directement au service compétent.

Aide sociale à l’hébergement en établissement (ASH)

Dès qu’une personne est admise dans un établissement médico-social, elle peut demander à bénéficier de l’aide sociale pour le règlement de ses frais de séjour. Les frais peuvent être pris en charge à compter de la date d’entrée en établissement à condition que la demande ait été déposée dans les deux mois qui suivent la date d’entrée.

Si les revenus de la personne âgée et l’aide financière que ses enfants sont susceptibles de lui apporter dans le cadre de l’obligation alimentaire* ne lui permettent pas de couvrir en totalité ses frais d’hébergement en maison de retraite, la personne peut demander à bénéficier de l’aide sociale aux personnes âgées. 

La personne âgée a le choix de son établissement (qui peut être dans un autre département) à la seule condition qu’il soit habilité, par le Conseil départemental où il est implanté, à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale.

IMPORTANT
L’aide sociale présente un caractère d’avance. Il est donc possible que le Conseil départemental demande à recouvrer les sommes avancées. 

Conditions

  • Ne pas disposer de ressources suffisantes pour couvrir les frais d’hébergement 
  • Avoir vécu trois mois continus dans le département avant l’entrée en établissement 
  • Être français ou étranger et justifier d’un titre de séjour en cours de validité 
  • Être âgé de plus de 60 ans 

Pièces à fournir 

Certains justificatifs sont à fournir uniquement pour la première demande d’aide sociale et ne sont pas sollicités pour les renouvellements ultérieurs. Le dossier pré-rempli est à retirer auprès du service aide sociale du CCAS.

Vous pouvez également télécharger les pièces complémentaires qui vous seront demandées, en cliquant sur le lien correspondant à votre situation : 

  • Téléchargez le dossier : veillez à bien imprimer la feuille Les conséquences de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) en double exemplaire. Un exemplaire devra être conservé par le demandeur et l’autre devra être retourné avce le dossier. 
  • Pour consulter la liste des pièces à fournir et avoir plus d’informations, voir le site Internet du Conseil départemental des Hauts-de-Seine

À SAVOIR
Le dossier complet et rempli devra être déposé au service d’aide sociale du CCAS qui le transmettra au Conseil départemental. La décision d’admission à l’aide sociale est prise par le président du Conseil départemental qui la notifie à l’intéressé(e).

* Les personnes tenues à l’obligation alimentaire sont les ascendants, les descendants, les gendres et les belles-filles non divorcés. Le département des Hauts-de-Seine ne demande pas de participations aux petits-enfants. 

Aide à la mutuelle

Vous avez une retraite modeste ? La Ville peut vous aider en participant à vos frais de cotisation de mutuelle-santé sous forme d’une aide forfaitaire annuelle versée au prestataire.

Pour qui ?

  • Toute personne retraitée non imposable
  • Résidant sur la commune depuis plus de 6 mois
  • Depuis le 1er novembre, la CMU-C et l’ACS évoluent pour devenir la complémentaire santé solidaire).
    Les retraités ont la possibilité de demander l’ACS sur ameli.fr.
    L’ACS permet aux retraités de bénéficier d’une aide financière afin d’obtenir une mutuelle santé . Le montant de l’ACS s’élève à 550 €/an pour les personnes âgées de plus de 60 ans pour pouvoir accéder à une mutuelle santé retraite.

Quelle démarche ?

  • Prendre rendez-vous auprès du service aide sociale du CCAS

Pièces justificatives

  • Justificatifs d’identité (CNI ou livret de famille)
  • Justificatifs de ressources (prestations de retraite et complémentaires),
  • Justificatifs de charges (avis d’imposition de l’année antérieure, contrat et échéancier des paiements de mutuelle)
  • Justificatif de domicile de plus de 6 mois (si changement de domicile en cours d’année)

CONTACT
Aide sociale du CCAS 
01 41 14 80 81
Hôtel de Ville, 6 avenue Le Corbeiller
Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h / 13h30 à 17h30 / Fermé le jeudi matin

Allocation aux familles hébergeant leur(s) ascendant(s)

Pour rompre l’isolement des personnes âgées et compenser les frais liés à la cohabitation avec un parent âgée, le département des Hauts-de-Seine verse une allocation aux familles (enfants ou petits-enfants) qui accueillent à leur domicile leur ascendant directe. L’allocation est attribuée par décision du Conseil départemental.

Conditions

  • L’ascendant et les enfants (ou petits-enfants) doivent avoir résidé de manière continue dans le département des Hauts-de-Seine depuis au moins un an avant la demande.
  • La cohabitation devra être effective au moment de l’attribution de l’allocation
  • L’ascendant doit être âgé de 75 ans ou plus, de 60 ans s’il est bénéficiaire de l’APA (voir ci-dessus).
  • L’ascendant ne doit pas disposer de ressources mensuelles supérieures à 1 400 €
  • Les enfants ou les petits-enfants doivent être majeurs et ne pas disposer de ressources mensuelles supérieures à 2 550 € pour une personne seule, 3 500 € pour un couple.

Pièces à fournir

  • Preuve du lien de parenté : livret de famille du parent âgé et du descendant directe ou extrait de naissance du descendant avec toutes les mentions marginales
  • Preuve de l’État civil pour le parent âgé et le descendant direct (enfant ou petit enfant) : carte d’identité ou passeport en cours de validité ou titre de séjour en cours de validité
  • Justificatifs des ressources du (des) parent(s) âgé(s) :
    • dernières attestations annuelles des caisses de retraite ou relevé des 3 derniers mois du compte sur lequel elles sont versées, sans rature ni mise à blanc
    • justificatifs des autres revenus éventuels
    • dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu (en cas de double-imposition, fournir les deux avis)
  • Justificatifs des ressources du descendant directe et de son conjoint :
    • derniers avis d’imposition ou dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition). En cas de double imposition, fournir les deux avis
    • si lui ou le conjoint est retraité, fournir les dernières attestations annuelles des caisses de retraites (ou relevés des trois derniers mois du compte sur lequel elles sont versées.

RENSEIGNEMENTS
Vous pouvez vous procurer sur simple demande le dossier à remplir et à retourner (avec les pièces justificatives) à l’adresse suivante :

Conseil départemental des Hauts-de-Seine
Direction de l’autonomie
Service de l’aide sociale aux personnes âgées
2/16 boulevard Soufflot
92 000 Nanterre
01 47 29 38 06 / 40 75

Perte d’autonomie : allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’APA est destinée aux personnes âgées qui ne peuvent plus, ou difficilement, accomplir les gestes simples de la vie quotidienne : s’habiller, faire sa toilette, prendre ses repas… Elle permet de financer, au moins partiellement, les aides liées à une perte d’autonomie. Pour les personnes résidant en établissement, l’APA contribue aux frais de la structure d’accueil.

L’APA est attribuée et versée par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Pièces à fournir

  • Certificat médical daté de moins de 3 mois 
  • Photocopie recto/verso d’un justificatif d’identité 
  • Photocopie du dernier avis d’imposition du dernier avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ex avis de non-imposition)
  • Photocopie de l’attestation de jugement en protection juridique 
  • Photocopie de la dernière taxe foncière de chaque propriété bâtie ou non bâtie 
  • RIB ou RIP

N’OUBLIEZ AUCUN DOCUMENT !
Ce dossier rempli devra être déposé au service Aide sociale de la Ville.

Faibles revenus : allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Si vous disposez de faibles revenus – et êtes âgés d’au moins 65 ans – l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est une allocation qui vous permet d’assurer un niveau minimum de ressources. Son montant dépend de vos ressources et de votre situation familiale (seul ou en couple).

EN SAVOIR PLUS

Se renseigner sur la retraite

La retraite

Le système de retraite français se caractérise par une grande variété de régimes : salariés du secteur privé ou du secteur public, fonctionnaires, professions libérales, artisans, commerçants, agriculteurs…

Il existe également des régimes spéciaux qui permettent de prendre en compte la diversité des situations et des groupes professionnels. Ces régimes sont gérés par 35 organismes de retraite, auxquels sont rattachées toutes les personnes qui exercent une activité professionnelle. Certains organismes gèrent à la fois la retraite de base et la retraite complémentaire, d’autres ne gèrent que l’un ou l’autre des deux étages de la retraite. 

Simulateur de retraite

  • Connaître votre âge de départ à la retraite à taux plein
  • Connaître le montant de votre pension à cette date selon les différentes hypothèses d’évolution de vos revenus
  • Evaluer les incidences si vous partez plus tôt ou plus tard

Mise à jour le : 30 avril 2021

Mission handicap santé (CCAS)

Lundi à vendredi 8h30 à 12h / 13h30 à 17h30
Fermé le jeudi matin

Hôtel de Ville 6 avenue Le Corbeiller 92190 Meudon
01 41 14 80 87

Centre social Millandy

Lundi au vendredi : de 9h à 12h15 / 13h30 à 18h

Meudon-la-Forêt
01 41 07 94 79

FRANCE ALZHEIMER CLAMART ET 92 SUD

13 Bis rue de Bievres 92140 CLAMART

Service soins infirmiers à domicile (CCAS)

Hôtel de Ville6 avenue Le Corbeiller 92190 Meudon
01 41 14 80 45

Coordination gérontologique (CCAS)

Lundi au vendredi 8h30 à 12h / 13h30 à 17h30
Fermé le jeudi matin
Attention pas d’accueil du public vendredi 26 janvier de 12h à 17h30 pour cause de formation.

Hôtel de Ville 6 avenue Le Corbeiller 92190 Meudon
01 41 14 82 53 / 81 70

Centre de santé de la Croix-Rouge française

Lundi au vendredi : 9h à 19h sans interruptionSamedi : 9h à 14h

103 rue Henri Barbusse 92190 Meudon
01 40 32 34 05

Service maintien à domicile (CCAS)

Hôtel de Ville 6 avenue Le Corbeiller 92190 Meudon
01 41 14 82 69

Infos +