• Un second confinement général est mis en place jusqu'au 1er décembre. Retrouvez les mesures mises en place. En savoir +

Les archives municipales collectent, numérisent, conservent et valorisent tous les documents produits ou reçus par les services municipaux et les établissements publics municipaux quels que soient leur date et leur support, et les documents d’origine privée concernant Meudon. Ce service, ouvert à tous, participe à la constitution de la mémoire meudonnaise et à sa diffusion.

Missions

Les archives sont l’ensemble des documents, y compris les données, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l’exercice de leur activité.
Art. L211-1 du Code du Patrimoine.

Les archives municipales :

  • Collectent les documents d’archives des services municipaux et enrichissent les fonds par de nouvelles acquisitions.
  • Classent les documents en rédigeant des instruments de recherche afin de les mettre à la disposition de tous.
  • Conservent les documents en leur assurant les meilleures conditions de préservation.
  • Communiquent les documents après l’expiration des délais de communicabilité.
  • Valorisent les archives au travers d’expositions, d’ateliers éducatifs, visite du service et mise en ligne de documents.

Consultation des archives

La consultation des archives est gratuite, après inscription sur simple présentation d’une pièce d’identité en cours de validité. Il est conseillé de prendre rendez-vous. Le personnel du service est à la disposition du public afin d’orienter les personnes dans leurs recherches.

Les archives publiques sont librement communicables. Cependant certains documents sont soumis à des délais particuliers :

  • 25 ans : Statistiques,
  • 50 ans : vie privée, sécurité publique,
  • 75 ans : état civil (naissances et mariages),
  • 120 ans : secret médical.

Copies et reproduction de documents

Il est possible d’obtenir des copies payantes de documents à l’exception des documents et ouvrages reliés ainsi que tout document abîmé ou en mauvais état.

Demandes de recherche

Les agents des archives municipales peuvent vous accompagner dans vos recherches historiques et/ou généalogiques. Ce service est aussi accessible aux associations, aux écoliers et aux étudiants. Pour une recherche historique et/ou une aide méthodologique, contactez le service en précisant l’objet de votre demande et toutes informations utiles. Le service des archives répond aux demandes qui lui sont adressées par mail et par courrier dans la limite de 5 documents par mois.

Le service répond aux demandes qui lui sont adressées par mail et par courrier dans la limite de cinq documents par mois.

Le fonds des archives

Le fonds des archives municipales est constitué par :

  • Le patrimoine écrit de la Ville est constitué d’archives remontant à 1543. La diversité des fonds permet de retracer l’histoire de la commune et de ses habitants.
  • Plus de 15 000 documents iconographiques dont des affiches, des plans, 5 000 cartes postales et 4 500 reportages photographiques. Ceux-ci sont consultables en salle de lecture. De nombreux documents sont également numérisés.
  • La bibliothèque et les fonds documentaires sur l’histoire locale, des périodiques et des revues spécialisées, la collection du bulletin municipal depuis 1956 ainsi que des dossiers documentaires.
  • Des archives privées données ou déposés temporairement pour numérisation. Les documents seront accessibles et consultables auprès du public dans les conditions fixées par le donateur. Ils pourront également être valorisés.

Actes de naissance et de mariage (1793-1890) et de décès (1792-1902)

Instauré par le décret du 20 septembre 1792, l’état civil se substitue aux registres paroissiaux. Il comprend les actes de naissance, de mariage et de décès rédigés par l’officier d’état-civil de la commune. Il répertorie ainsi, pour chaque type d’acte, l’ensemble des événements par ordre chronologique.
Ces actes sont accessibles via GAORegistres en saisissant simplement le patronyme de la personne recherché.

Tables décennales des décès (1792-1902)

Instauré par le décret du 20 septembre 1792, l’état civil se substitue aux registres paroissiaux. Il comprend les actes de naissance, de mariage et de décès rédigés par l’officier d’état-civil de la commune ainsi que les tables décennales, qui répertorient, pour chaque type d’acte, l’ensemble des événements par ordre chronologique.
Ces actes sont accessibles via GAORegistres en saisissant simplement le patronyme de la personne recherchée.

Recensement de la population (1817-1911)

Source généalogique essentielle, le recensement de la population apporte, selon les périodes, de nombreux renseignements sur la composition des familles (nom, prénom, âge, date et lieu de naissance, profession, adresse).
Mis en place par décret des 19 et 22 juillet 1791, les premiers recensements nominatifs datent de 1836 et sont renouvelés tous les 5 ans (années 1 et 6). Du fait de la guerre, les années 1871 (recensement réalisé en 1872), 1916 et 1941 en sont dépourvues.
Voir les données accessibles via GAORegistres.

Morts pour la France

471. C’est le nombre de fiches mises en ligne par les archives municipales dans le cadre de sa politique de numérisation des actes d’état civil de plus de 100 ans. Ils avaient 20 ans et sont morts sur les champs de bataille du nord et de l’est de la France. Ils étaient nés ou habitaient Meudon. Ils avaient atterri par hasard à Meudon pour se faire soigner dans l’un des hôpitaux militaires installés dans la ville. Ils venaient pour la plupart des États-Unis. Les actes administratifs, comme les monuments aux morts et les pierres tombales, peuvent aussi nous raconter des histoires, notre Histoire.

Voir les données via GAORegistres

Mise à jour le : 05 novembre 2020