Celle (Allemagne)

Celle, 70 000 habitants, est située à 280 km de Berlin, 100 km de Hanovre et 200 km de Hambourg. Joyau de la tradition allemande, la commune recèle de plus de 500 maisons à colombages, d’un château symbolique de l’art Renaissance, d’une chapelle et d’un théâtre, le plus ancien d’Allemagne. Celle a gardé le cachet d’une ville résidentielle aristocratique des XVIe et XVIIe siècles.

Le 1er juin 1953, René Leduc, maire de Meudon et Wilhelm Heinichen, maire de Celle, signaient leur premier serment de jumelage, faisant de Meudon une des premières villes françaises  à se jumeler avec une ville allemande. Ce jumelage est fortement lié à la construction de l’Union Européenne, mais aussi à l’histoire personnelle de René Leduc. Ancien résistant, ce dernier avait été déporté entre 1943 et 1944 au camp de Bergen-Belsen, tout proche de Celle.

Woluwé Saint-Lambert (Belgique)

Située dans la banlieue est de Bruxelles, cette commune de 52 000 habitants, conserve les avantages de la ville à la campagne. En effet, la commune s’étend sur 731 hectares, dont la moitié est couverte par des espaces verts. Cette situation de campagne en ville est assez similaire à celle de Meudon.

Meudon est jumelée avec la commune de Woluwé-Saint-Lambert depuis le 15 juin 1958. Depuis le 8 mai 2009, les liens entre les deux communes sont renforcés par la pose de l’Etoile de Reliance sur le parvis du Centre d’art et de culture. Celle-ci est orientée vers une autre Etoile de Reliance posée quelques mois plus tôt à Woluwé-Saint-Lambert. Les deux villes sont ainsi reliées par une ligne imaginaire de 270 kilomètres.  Unies aussi grâce à François Schuiten, illustre dessinateur de BD originaire de Woluwé Saint-Lambert. Le dessinateur a ainsi engagé une collaboration avec la ville de Meudon à l’occasion de l’exposition La Science à Meudon en réalisant une sérigraphie en hommage au Hangar Y.

Woluwé Saint-Lambert

Ciechanów (Pologne)

Ville de 50 000 habitants située à 104 kilomètres de Varsovie, dans la province de Mazovie, Ciechanów est une des localités les plus anciennes du Nord de la Pologne. À l’heure actuelle, l’expansion de Ciechanów est liée à sa situation géographique exceptionnelle entre l’Allemagne, la Russie et les pays nordiques.

Ciechanow

La Ville de Meudon signe un serment de jumelage avec Ciechanów le 4 novembre 1972, alors même que la Pologne est encore dans le bloc communiste.

Mazkeret-Batya (Israël)

Petite ville calme et paisible de Judée, Mazkeret-Batya (10 000 habitants) est située au centre d’Israël, à 35 kilomètres à l’ouest de Jérusalem et à 30 km de Tel Aviv, près de la ville de Réhovot. Aujourd’hui, une population originaire de 19 pays habite Mazkeret-Batya et la ville connaît une croissance liée, notamment, à sa proximité avec Tel Aviv, pôle économique majeur en Israël.

En 1985, la ville de Meudon envoie une demande de jumelage auprès de l’ambassade d’Israël. L’objectif était de développer des échanges culturels, éducatifs et sociaux avec une ville israélienne. La Ville de Meudon est jumelée avec la ville de Mazkeret-Batya depuis le 5 mai 1987. C’est en partie par le biais d’élèves apprenant l’hébreu au lycée Rabelais que s’est d’ailleurs opéré le rapprochement avec Mazkeret-Batya, dont l’origine est un mouvement de sympathie entre Israël et la Communauté juive de Meudon.

Brezno (Slovaquie)

Brezno (30 000 habitants) est située en Slovaquie centrale, à 250 km de la capitale Bratislava. Brezno est la ville d’adoption de Milan Ratislav Stefanik, slovaque, officiellement enregistré citoyen de Meudon le 1er mai 1906 pour y avoir exercé l’astronomie à l’Observatoire de Meudon. Sa statue s’élève sur la Terrasse basse de l’Observatoire.
Le lycée professionnel « Les Côtes de Villebon » est à l’origine du jumelage avec Brezno, en Slovaquie, suite à ses nombreux échanges scolaires avec des lycées de la ville de Brezno depuis 1991. 
Le 4 mai 1999, Meudon et Brezno signent leur premier serment de jumelage.

Rushmoor (Angleterre)

À 40 km de Londres, Rushmoor (96 800 habitants) a connu une expansion considérable dans les années 70, lorsque la liaison autoroutière avec la capitale britannique fut achevée. Elle n’en a pas moins su préserver son charme de ville de banlieue noyée dans la verdure.

Le jumelage avec Farnborough a été réalisé à la demande de Meudon au cours de l’année 1971. Signé le 4 novembre 1972, le serment a été étendu à la commune de Rushmoor à la suite de la fusion des communes anglaises Farnborough et Aldersnot en 1974. Les échanges avec Rushmoor ont débuté lors d’un match de rugby entre M.Martin, maire adjoint de Meudon, et M.Lewis, président du district de Farnborough.

Dès 1958, les échanges sportifs deviennent une habitude. Chaque année, des délégations européennes participent à la Foulée meudonnaise tandis que nos sportifs locaux vont courir à Celle, à Woluwe-Saint-Lambert ou à Brezno. Par leurs rencontres régulières, les élèves des établissements scolaires meudonnais perpétuent un lien amical et fraternel avec ceux des villes jumelées, de génération en génération. Les chorales aussi se sont prises au jeu. En 1985, le Choeur de Meudon se rend pour la première fois à Celle. Depuis, les Meudonnais ont pu découvrir la musique traditionnelle, et la culture en général, de chacun des pays amis de notre commune.

Mise à jour le : 17 novembre 2020