Hangar Y

Désaffecté depuis plusieurs décennies, le premier hangar à dirigeables au monde doit devenir un lieu phare de l’événementiel parisien d’ici 2021.

Baptisé "Hangar Y", le bâtiment à l’histoire exceptionnelle fait peau neuve, sous l’égide du groupe Culture & Patrimoine, fer de lance de la valorisation du patrimoine architectural.

L'histoire du Hangar Y

Construit à partir des portiques métalliques de la "galerie des machines", conçue par Henri de Dion pour l’Exposition universelle de 1878, ce bâtiment paquebot (70 m de long et 41 m de large) est atemporel. Son architecture industrielle, typique du XIXe siècle, sa situation idéale et son passé rendent le lieu unique. Car le Hangar Y a servi de décor à de nombreux exploits, tant scientifiques qu’artistiques. Certaines expériences réalisées sur site ont marqué l’histoire de l’aéronautique : vol de ballon captif, mais aussi vol du dirigeable "La France", en 1884. Le Hangar Y a aussi vu Marc Chagall peindre et assembler les panneaux du futur plafond de l’Opéra Garnier. Et le cinéaste Jean-Pierre Jeunet l’a immortalisé en y tournant certaines scènes d’Un long dimanche de fiançailles.

Le Hangar Y est classé monument historique.

Le Hangar Y : futur lieu événementiel dédié à la science

Fin octobre 2018, l’État a ainsi autorisé le groupe Culture & Patrimoine – sous la triple casquette d’investisseur, de promoteur et d’opérateur – à exploiter le Hangar Y et l’étang de Chalais. Le projet vise à rendre hommage à l’aérostation tout en adaptant ce lieu au monde moderne, sans dévoyer son esprit ni sa dynamique. Un investissement de plusieurs millions d’euros a d’ores et déjà été engagé par le groupe, avec l’appui financier de la foncière créée avec Omnes Capital. Leur ambition : faire du Hangar Y un lieu culturel dédié à la science, comprenant 1 200 m2 consacrés à l’histoire et au futur du ballon dirigeable, et un espace de 1 500 places, permettant l’organisation de rendez-vous destinés au grand public.

L’ensemble totalisera 3 700 m2 privatisables par des entreprises ou des particuliers, avec une capacité (2 500 personnes) adaptée à la programmation d’événements d’envergure, à proximité immédiate de Paris. Autres éléments gageant la réussite du projet : les espaces verts et l’étang de Chalais seront préservés, et des activités de plein air seront proposées en lien avec la thématique "Plus léger que l’air".

Dernier lieu entre Meudon-Ville et Meudon-la-Forêt, le Hangar Y jouera un rôle pivot dans la réconciliation urbanistique de la commune et l’emblème de sa résilience, entre passé et modernité.